Profil de hauteur Col du Rombo depuis Sölden
Profil de hauteur Col du Rombo depuis Sölden
Profil de hauteur Col du Rombo depuis Sölden
1028
points de difficulté
5%
pente moyenne
12.6%
100 m les plus raides
22.1km
longueur
1259m
dénivelé

Partager cette ascension

1518

Connectez-vous pour donner votre avis sur ce profil de raideur
Voir les ascensions situées à proximité

Des commentaires sur cette ascension ?

Vos commentaires ont besoin de texte!

Col du Rombo depuis Sölden est une montée située dans la région Tyrol. Cette montée est 22.1 kilomètres de long, pour un dénivelé positif de 1259 mètres. Col du Rombo depuis Sölden a une pente moyenne de 5%. Avec cette raideur la montée comptabilise 1028 points de difficulté. Le point le plus haut se trouve à 2476 mètres d’altitude. Les utilisateurs de climbfinder ont partagés 4 expériences sur Col du Rombo depuis Sölden et ont téléchargés 17 photos.

Nom de la rue: ötzal Strasse

par Conrad
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais.
Timmelsjoch ou en italien Passo del Rombo. Un poste frontière à 2500 mètres. Avec le Stelvio en perspective et le Kaunertal dans 3 jours, un vrai échauffement... L'approche au-dessus de la route principale est très fréquentée, les camions et les automobilistes pressés passent à une di... en savoir plus
1%
2%
4%
6%
8%
10%
12%
15%
20%
Cliquez sur la montée pour voir la route
Voir les ascensions situées à proximité

Photos (17)

Col du Rombo depuis Sölden
Col du Rombo depuis Sölden
Col du Rombo depuis Sölden
Col du Rombo depuis Sölden
Col du Rombo depuis Sölden

Si vous souhaitez télécharger des photos, créez votre compte. Cela ne prend qu'une minute et c'est totalement gratuit.

  • Recevez une récompense en partageant des avis et des photos
  • Réagir sur toutes les ascensions
  • Ajoutez vos ascensions préférées
S'inscrire

Avez-vous déjà un compte?

Les statistiques

Col du Rombo depuis Sölden
Cette montée
Tyrol
213 montées
Alpes Autrichiennes
492 montées
Alpes
2706 montées
Autriche
502 montées
Europe
17089 montées
Points de difficulté
1028
HC
rang
25
rang
49
52% plus facile que
Oscheniksee depuis Ausserfragant
rang
323
rang
49
52% plus facile que
Oscheniksee depuis Ausserfragant
rang
436
Pente moyenne
5%
rang
170
64% moins raide que
Hoch-Imst
rang
381
68% moins raide que
Lammersdorfer Hütte
rang
2016
81% moins raide que
Muro di Cassone
rang
389
68% moins raide que
Lammersdorfer Hütte
rang
8402
82% moins raide que
Calçada das Carquejeiras
Longueur
22.1km
rang
10
rang
21
rang
144
rang
21
rang
378
Dénivelé
1259m
rang
8
rang
20
rang
209
41% moins de montée que
Colle del Nivolet
rang
20
rang
340
54% moins de montée que
Pico Veleta

Classification

Montée légendaire
Beau paysage
Joyau caché
12 épingles

Etat de la route

100% 0% 0%
Basé sur 4 votes
Partagez vos connaissances. Quel était l'état de la route lors de votre sortie?

Circulation

0% 100% 0%
Basé sur 4 votes
Votre expérience compte. Quelle affluence avez-vous rencontré durant la montée?

Temps de montée

7 km/h 03:09:06
11 km/h 02:00:20
15 km/h 01:28:15
19 km/h 01:09:40

Populaire

Hébergements

Lors de l'utilisation de la carte ci-dessus, booking.com dépose un cookie. Lorsque vous faites une réservation via ce lien, nous recevons une petite part.
Ajouter votre expérience

Expériences (4)

frankostyn
5 mois
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Anglais. Voir l'original

La montée depuis Solden est plus courte que celle de Merano, mais la dernière partie vous fait traverser un paysage qui ressemble un peu à la dernière partie du Mont Ventoux. A faire absolument :-)

The climb from Solden is shorter than the one from Merano, but the last part takes you through a landscape that is a bit similar to the last part of the Mont Ventoux. A must do :-)

patrickbaert
11 mois
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Depuis Sölden, j'ai grimpé en vélo le côté autrichien du Timmelsjoch/Passo del Rombo, qui est transfrontalier.
L'itinéraire présente une ascension irrégulière :
La première partie de l'approche va du départ bien en amont en suivant la rivière, avec une courte descente, mais à la sortie de Zwieselstein il y a une montée raide (10%) via 3 virages en épingle à cheveux, suivie d'une partie "relativement" plate avec une série de tunnels et de galeries éclairés vers Obergurgl le dernier village de la vallée.
Juste avant cette dernière station de ski, la route se termine avec un trafic parfois dense et vous tournez à gauche pour entamer la montée finale avec 4 virages en épingle à cheveux (n° 1-4) jusqu'au péage de Hochgurgl. Particulièrement populaire auprès des amateurs de moto en raison de la
Musée de la moto de Top Mountain" ;. Suit exceptionnellement une section de descente (-150 hm) de près de 3 km sur une route droite et un long virage à droite à la fin.
De cette façon, vous sortez de la vallée de la Gurgl, puis dans une vallée latérale, vous devez payer pour cette perte d'altitude avec une nouvelle montée abrupte le long de la rivière de montagne sur une route assez droite et, dans mon cas, avec le vent de la montagne juste sur votre nez. Par une magnifique série finale raide de 7 virages (n°5-11), vous atteignez le col qui traverse la frontière entre l'Autriche et l'Italie avec une vue panoramique à 360° sur de nombreux sommets de +3000m.
Au sommet, il y a un ravitaillement et vous trouverez également, comme ici et là le long du chemin, une grande sculpture architecturale cubiste qui fait partie de l'exposition permanente en plein air "l'Expérience".
Je me suis demandé si cela était encore nécessaire dans ce paysage de montagne écrasant.

Timmelsjoch vaut vraiment la peine de faire du vélo !

De Oostenrijkse zijde van de letterlijk grensoverschrijdende "Hochalpenstrasse" Timmelsjoch/Passo del Rombo op gefietst vanuit het toeristische Sölden.
Route heeft een onregelmatig klimverloop:
Het eerste aanloopdeel gaat vanaf de start goed bergop de rivier volgend, met nog even een daling maar bij het buiten fietsen van Zwieselstein moet er via 3 haarspeldbochten stevig (10%) geklommen worden, gevolgd door een "relatief" vlak stuk met een reeks van verlichte tunnels en gaanderijen richting Obergurgl het laatste dorp in het dal.
Vlak voor dit laatste skistation eindigt de route met soms druk verkeer en draait men links op en begint de definitieve klim met 4 haarspeldbochten (nrs. 1-4) tot het tolpunt van Hochgurgl. Vooral populair bij moto fanaten wegens het
"Top Mountain Motor Cycle Museum". Nadien volgt uitzonderlijk een welgekomen of vervelend (het is maar hoe je het bekijkt) stevig dalend (-150 hm) stuk van bijna 3 km op rechte weg en een lange rechtse bocht aan het slot.
Je draait zo fietsend het Gurgldal uit en gaat dan in een zijdal dit hoogteverlies moeten bekopen met opnieuw stevig klimwerk langs de bergrivier op vrij rechte weg en in mijn geval met de bergwind pal op de neus. Via een prachtige steile slotreeks van 7 bochten (nrs. 5-11) bereikt men de pasovergang die de Oostenrijks/Italiaanse grens vormt met 360° panoramisch uitzicht op vele +3000m. bergtoppen.
Op de top is er bevoorrading mogelijk en je vind er ook, zoals hier en daar onderweg, een grote kubistische architectonisch sculptuur die deel uitmaakt van de permanente openluchttentoonstelling "the Experience".
Ik stelde mij de vraag of dit nog moest in dit overweldigend berglandschap.

Timmelsjoch is absoluut de fiets moeite waard!!!

Gorgorbey
11 mois
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

C'est le col qui m'a donné la frousse en haute montagne. Je suis un Chasseur des Cols, mais j'ai aussi le vertige.
Et dans la descente rapide du Timmelsjoch, il peut y avoir beaucoup de vent. Ensuite, vous devez garder ce petit carbone sous contrôle.
Néanmoins, vivement recommandé !
Et une montée que l'on retrouve également dans le Radmarathon d'Oetztahler.
Et si vous voulez savoir, je suis retourné dans les hautes montagnes après. J'ai même combattu le Col de la Bonette ;-)

Dit is de col waarop ik een schrik heb gepakt in het hooggebergte. Ik ben een Chasseur des Cols, maar ik heb ook hoogtevrees.
En in de snelle afdaling van de Timmelsjoch kan het serieus waaien. Hou dan dat carbonnnetje eens onder controle.
Niettemin een aanrader!
En een klim die je ook kan vinden in de Oetztahler Radmarathon.
En wil je het weten, ik ben nadien teruggekeerd naar het hooggebergte. Heb zelfs de Col de la Bonette nog bevochten ;-)

Col du Rombo depuis Sölden
Col du Rombo depuis Sölden
Col du Rombo depuis Sölden
Col du Rombo depuis Sölden
Col du Rombo depuis Sölden
Conrad
1 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Timmelsjoch ou en italien Passo del Rombo. Un poste frontière à 2500 mètres. Avec le Stelvio en perspective et le Kaunertal dans 3 jours, un vrai échauffement...
L'approche au-dessus de la route principale est très fréquentée, les camions et les automobilistes pressés passent à une distance convenable. Une fois en haut de la montée, le calme revient rapidement.
Mon souhait était de traverser à vélo les murs de neige et, compte tenu du fait que nous étions la troisième semaine de juin et qu'il y a eu beaucoup de neige pendant l'hiver 2019, cela devrait être possible.
L'irrégularité de la montée la rend difficile, mais plus vous vous rapprochez de la station de péage, plus la vue est belle. Pour moi, c'est certainement la montée qui offre les plus belles vues. Une fois au poste de péage, vous pouvez vous détendre un peu, la transition vers la vallée suivante et enfin la partie 2 de la montée vers la frontière est à couper le souffle et super rapide.
Les 4 derniers kilomètres ne sont pas mal non plus. De nombreuses montées à deux chiffres sur l'ordinateur du vélo et la neige qui m'entoure me font planer vers le haut comme dans un rêve. Dans les derniers virages avant le sommet, je ne vois que de la neige autour de moi et l'air frais qui s'en dégage me donne des ailes...
Après le sommet, nous sommes descendus un peu plus et avons profité de la vue sur l'Italie, nous arrêtant à une cascade pour une photo et remontant par les tunnels.
Normalement, la descente est le bonus d'une montée, ici, vous savez qu'après la première partie, vous devez grimper à nouveau pendant quelques kilomètres. La surface de la route est super après les premiers virages, le soleil a séché l'asphalte et je peux laisser mon vélo rouler. C'est comme une piste d'atterrissage dans un aéroport, sans me faire remarquer et en gardant le contrôle, je franchis la barrière des 100 km/h. Surpris parce que ce n'était pas mon objectif aujourd'hui, mais je me suis quand même surpassé. Lorsque je remonte la montagne en direction de la station de péage, ma vitesse chute rapidement et je dois à nouveau lutter.

Comme je l'ai dit, les vues sont fantastiques, les murs de neige la rendent héroïque, et c'est vraiment une super ascension pour les vrais bons vivants.

Timmelsjoch of in het Italiaans Passo del Rombo. Een grensovergang op 2500 meter. Met de Stelvio in het vooruitzicht en Kaunertal over 3 dagen een echte opwarmer...
De aanloop over de doorgaande weg is druk, vrachtwagens en haastige automobilisten welke op gepaste afstand je voorbijvliegen. Eenmaal de klim op en het wordt al snel rustiger.
Mijn wens was fietsen door sneeuwmuren en gezien het de derde week van juni was en er erg veel sneeuw lag in de winter van 2019 zou dit wel moeten lukken.
De onregelmatigheid van de klim maakt hem zwaar, maar hoe dichterbij het tolstation hoe mooier het uitzicht. Voor mij is dit toch wel de klim met de mooiste vergezichten. Eenmaal bij het tolstation kun je even relaxen, de overgang naar het volgende dal en uiteindelijk deel 2 van de klim naar de grens is adembenemend en supersnel.
Ook hier liegen de laatste 4 kilometers er niet om. Veel dubbele cijfers klimmen op je fietscomputer en de sneeuw om me heen laten me in een droom naar boven glijden. De laatste bochten voor de top zie ik alleen maar sneeuw om me heen en de koele lucht die ervan af komt geeft me vleugels...
Na de top nog een stuk afgedaald en genoten van het zicht op Italie, even toppen voor een waterval voor een foto en terug omhoog door de tunnels.
Normaal is de afdaling de bonus van een klim hier weet je dat je na deel 1 je weer een paar kilometer moet klimmen. Het wegdek is super na de eerste bochten heeft de zon het asfalt gedroogd en kan ik mijn fiets laten lopen. Het lijkt wel een startbaan op een vliegveld ongemerkt en volledig in control schiet ik door de 100km/h barriere. Verbaasd want het was niet mijn doel vandaag maar wel kicken. Als ik de berg weer opvlieg richting tolstation loopt de snelheid al gauw terug en wordt het weer even ploeteren.

Wat ik al zei de uitzichten zijn fantastisch de sneeuwwallen maken het heroisch en dit is echt en super klim voor echte levensgenieters.

Ajouter votre expérience

Si vous souhaitez réagir, créez un compte. Cela ne prend qu'une minute et c'est totalement gratuit.

  • Recevez une récompense en partageant des avis et des photos
  • Réagir sur toutes les ascensions
  • Ajoutez vos ascensions préférées
S'inscrire

Avez-vous déjà un compte?