Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch

Profil de hauteur Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Profil de hauteur Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Profil de hauteur Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
goudronné
pavés
1834
difficulté
8.3%
pente moyenne
13.8%
100 m les plus raides
21.2km
longueur
1753m
dénivelé

Partager cette ascension

1196

Des commentaires sur cette ascension ?
Voir les ascensions situées à proximité

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch est une montée située dans la région Salzbourg. Cette montée mesure 21.2 kilomètres, pour un dénivelé positif de 1753 mètres. Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch a une pente moyenne de 8.3%. Avec cette pente la montée comptabilise 1834 points de difficulté. Le point le plus haut se trouve à 2571 mètres d’altitude. Les utilisateurs de climbfinder ont partagé 39 expériences sur Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch et ont téléchargé 50 photos.

Nom de la rue: Grossglockner Hochalpenstrasse

5.0 par Gijsinho
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais.
Quelle belle ascension ! Il est très raide, mais constamment raide, de sorte que vous pouvez acquérir un bon rythme. De plus, vous faites effectivement du vélo dans un environnement très impressionnant. Les conseils qui ont été donnés pour partir tôt sont en effet corrects. Je suis parti ver... en savoir plus
1%
2%
4%
6%
8%
10%
12%
15%
20%
Cliquez sur la montée pour voir la route
Voir les ascensions situées à proximité

Photos (50)

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch

Si vous souhaitez télécharger des photos, créez votre compte. Cela ne prend qu'une minute et c'est totalement gratuit.

  • Ajoutez des photos de vos ascensions réussies.
  • Réagir sur toutes les ascensions
  • Ajoutez vos ascensions préférées
S'inscrire

Avez-vous déjà un compte?

Les statistiques

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Cette montée
Salzbourg
129 montées
Alpes Autrichiennes
637 montées
Autriche
926 montées
Alpes
5067 montées
Europe
45506 montées
Difficulté
1834
rang
1
rang
5
15% plus facile que
Oscheniksee depuis Ausserfragant
rang
5
15% plus facile que
Oscheniksee depuis Ausserfragant
rang
12
rang
37
Pente moyenne
8.3%
rang
64
rang
287
47% moins raide que
Lammersdorfer Hütte
rang
351
51% moins raide que
Kuruzzenkogel depuis Hofbergweg
rang
1430
69% moins raide que
Muro di Cassone
rang
5675
72% moins raide que
Calçada do Rêgo Lameiro
Longueur
21.2km
rang
5
32% plus court que
Rauriser Tal depuis Taxenbach
rang
31
rang
31
rang
257
rang
820
Dénivelé
1753m
rang
1
rang
3
rang
3
rang
28
18% moins de montée que
Colle del Nivolet
rang
77
37% moins de montée que
Pico Veleta / Alto de la Sierra Nevada

Classification

Montée légendaire
Beau paysage
Joyau caché
0 épingles

Etat de la route

84% 11% 5%
Basé sur 38 votes
Partagez vos connaissances. Quel était l'état de la route lors de votre sortie?

Circulation

11% 50% 39%
Basé sur 38 votes
Votre expérience compte. Quelle affluence avez-vous rencontré durant la montée?

Temps de montée

7 km/h 03:01:25
11 km/h 01:55:27
15 km/h 01:24:40
19 km/h 01:06:50

Populaire

Expériences (39)

PetePuck
2 s 5.0 02:03:00 (10.3km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Anglais. Voir l'original

Je me suis donc dit qu'il fallait que je publie mon avis car la plupart des avis sont toujours subjectifs en fonction des capacités du cycliste, de son âge, de son niveau de forme physique et de son équipement. Je pense que cet aspect est souvent négligé pour que l'on puisse comparer correctement et identifier si c'est même possible, mais voici ce qu'il en est.
Je suis un homme de 56 ans dont la condition physique est supérieure à la moyenne. Mon vélo est un vélo d'endurance haut de gamme en carbone. Je n'avais pas d'autres sacs que ceux dont j'avais besoin pour la montée et qui étaient rangés dans les poches de mon maillot. Deux bouteilles d'eau. Des gels énergétiques et quelques barres de céréales. Mon braquet, sur lequel j'ai passé la majeure partie de la course, était de 33 à l'avant et de 33 à l'arrière.
La montée m'a pris 2 heures et 03 minutes jusqu'au sommet de l'Edelweissspitze.
La descente a duré 30 minutes. Je ne suis pas Tom Pidcock et j'ai donc freiné pendant la plus grande partie de la descente. Les disques étaient chauds et criaient pour leur vie.
Je vous conseille de vous assurer que vos freins, disques ou plaquettes sont en bon état, sinon ils risquent de fondre.
Je viens du Canada en vacances et j'adore l'Autriche.
Nous avons loué un appartement à Zell Am See, il était donc logique que je parte de la maison à vélo. Une course d'échauffement en quelque sorte.
C'est en arrivant à Fusch que j'ai eu le plus grand choc. Une montée régulière de Fusch jusqu'aux portes du Großglockner atteignant 13% pour 5 km.
Les jambes étaient très chaudes et prêtes pour l'aventure.
La randonnée a duré 74 km
Dès la porte, c'est une montée soutenue pendant 3 km, comme quelqu'un l'avait déjà mentionné, pour atteindre 13%.
Je dois mentionner que je ne suis pas certain que les lectures de mon Garmin étaient erronées, mais j'ai eu l'impression que 80% du trajet était à deux chiffres.
Or, les relevés GPS que j'ai lus pour cette montée, à savoir 6-10%, ne me semblaient pas corrects. Mon Garmin était-il déréglé, étais-je simplement fatigué, mais j'attendais 6-8% et je ne les ai pas vus.
Je ne dis pas que mes lectures sont vraies car toutes ces données peuvent vous jouer des tours, mais c'est ce que j'ai observé.
La chaussée est absolument parfaite et je dois dire que les véhicules étaient très respectueux. Les seules personnes qui ne faisaient parfois pas l'effort de se déplacer étaient les motocyclistes. Je ne dis pas que c'est général mais j'ai eu l'impression que les personnes qui auraient pu se déplacer facilement étaient certains motards. En tout cas, je ne critique pas les motards car j'ai été l'un d'entre eux, peut-être quelques uns étaient-ils jaloux ou envieux. lol
En général, le partage de la route était très agréable et sûr.
Il faisait 22 degrés à l'entrée et 6 degrés au sommet.
Beaucoup de virages avec des sections plus plates dans les virages. 8 % de la route semblait plate.
La dernière partie jusqu'à Edleweissspitze a été un coup de pied dans le pantalon mais en valait la peine. Je n'ai pas du tout l'impression que les pavés étaient horribles. Je m'attendais à pire. Je suppose que cela dépend de ce sur quoi vous avez l'habitude de rouler. Au Québec, les routes sont tellement mauvaises que les pavés paraissaient plutôt lisses. Je répète donc que tout dépend de votre réalité et de l'endroit où vous roulez.
Je recommande vivement cette montée. Si vous avez la chance d'avoir un jour clair, les vues sont à couper le souffle.
J'espère que mon commentaire vous aidera et que vous aurez la chance de pouvoir l'expérimenter. C'est un grand accomplissement.
Enfin, nos dates de voyage étaient début juin 2024 et il y avait encore beaucoup de neige au sommet. Assurez-vous d'avoir des vêtements chauds pour la descente. Pas une doudoune, mais au moins une couche supplémentaire et des gants chauds, car il n'y a pas grand-chose à faire pendant la descente, si ce n'est s'accrocher. La température se réchauffe au fur et à mesure de la descente, mais il fait toujours très froid avec des vêtements mouillés.
Certaines personnes descendaient avec des vestes d'hiver, mais je n'en avais pas besoin et je n'avais pas de place pour cela.
Il y a quelques magasins le long du chemin si vous avez besoin d'acheter de la nourriture ou des boissons. Quelques cyclotouristes dégustaient des bières. Je n'aurais pas aimé utiliser ces jambes après. Je les ai rencontrés en redescendant et ils marchaient avec leurs vélos.
Bravo à tous ceux qui grimpent avec des sacs pleins, vous êtes bien meilleurs que moi.
A chacun son métier. 😂

So I figure I’d post my review as most of the reviews are always subjective to cyclists ability, age, fitness level and equipment. I feel this is often overlooked for one to be able to properly compare and identify if that is even possible but here goes.
I am a 56 year old male in better than average physical condition. My bike is a high end carbon endurance type bike. I had no bags other than what I needed for the climb stored in my jersey pockets. Two water bottles. Energy gels and a few granola bars. My gears which I spent most of the ride on were 33 front and 33 back.
The climb took me 2 hours and 03minutes to the top of Edelweissspitze.
The descent took 30 minutes. I am no Tom Pidcock so I was on the brakes most of the way down. The disks were hot and screaming for their lives.
I would advise that you make certain your brakes, discs or pads are in good shape, they could melt away if not.
I am from Canada on vacation and absolutely love Austria.
We rented a condo in Zell Am See so it only made sense that I leave from the house on my bike. A warm up run if you will.
The biggest shock was when I got to Fusch. A steady climb from Fusch to the gates of the Großglockner reaching 13% for 5 km.
The legs were very warm and ready for the adventure.
The entire ride was 74 km
Right from the gate it’s a hearty climb for 3 km as someone had already mentioned again reaching up to 13%.
I have to mention I am not certain if my Garmin readings were off but it felt like 80% of the ride was in double digits.
Now the gps readings that I read to be for this climb saying 6-10% felt off. Was my Garmin off, was I just tired but I was waiting for 6-8% and did not see any.
I am not saying that my readings are true as all this data can play tricks on your mind but it’s what I observed.
The pavement is absolutely perfect and I have to say that vehicles were very respectful. The only people who were sometimes not making an effort to move over were motorcyclists. Not saying it was a general thing but I felt the people that could have moved easily were some bikers. Anyways not dissing motorcyclists as I was once one of them, perhaps a few that were jealous or envious. lol
In general sharing the road was very very pleasant and safe.
The weather was 22 at the gate and 6 degrees at the top.
Many many twists and turns with flatter sections in the turns. 8 % felt like it was flat.
The last part to Edleweissspitze was a kick in the pants but well worth it. I don’t feel the cobbles were horrible at all. I was expecting worse. I guess it depends what you are used to riding on. In Quebec the roads are so bad that it made the cobbles look fairly smooth. So I’ll repeat it all depends what your reality is and where you ride.
I would highly recommend this climb. If you are lucky enough to catch a clear day the views are breathtaking.
I hope my review helps you out and you are fortunate enough to be able to experiment this. It’s a great accomplishment.
Lastly our travel dates were early June 2024 and there was still a lot of snow at the top. Make certain to have some warm clothing for the way down. Not a down jacket but at least an extra layer and warm gloves because there isn’t much happening on the way down other than hanging on. It warms up as you go down but still very chilly with wet clothing.
Some people were coming down with winter jackets but there was no need or space for that in my case.
And there are some shops along the way if you need to buy food or drinks. A few cyclotourists were enjoying some beers. I would hate to use those legs afterwards. I met them coming back down and they were walking the bikes.
Bravo to everyone climbing this with full bags, you are much better than I.
To each his own. 😂

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
mpedziwiatr
3 s 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Polonais. Voir l'original

Une belle montée uniformément raide. La seule chose à laquelle il faut faire attention, c'est le temps :)
Le dernier tronçon est pavé, mais la montée et la descente se font en toute sécurité.

Piękny i jednostajnie stromy podjazd. Jedyne o co trzeba zadbać to pogoda :)
Ostatni odcinek to bruk, ale zarówno podjazd jak i zjazd sa bezpieczne

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
markvandelaer
4 mois 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

J'ai fait cette ascension en 1988 sur la route d'Istanbul. À Kufstein, j'avais encore le choix entre le facile Brenner et la conquête de ce col. Mais le défi était trop beau pour être ignoré. J'ai commencé l'ascension depuis la maison d'hôtes de Fusch an der Großglocknerstraße après avoir pris un jour de repos dans une belle maison d'hôtes. Il faisait beau (début juillet), mais plus on montait, plus il faisait frais. A 2000 m, la première neige est apparue le long de la route et il a fait très froid. Le vent devenait de plus en plus serré, et si un bus passait, je devais faire très attention à cause de la différence de déplacement d'air. Après environ trois heures, j'étais devant le tunnel du Hochtor, prêt pour une délicieuse descente vers ... un autre col.

Deze klim gedaan in 1988 op weg naar Istanbul. In Kufstein had ik nog de keuze om over de makkelijke Brenner te rijden of om deze hoge pas te bedwingen. Maar de uitdaging was te mooi om te negeren. Ik begon de klim vanaf het guesthouse in Fusch an der Großglocknerstraße nadat ik in een mooi pension een rustdag had genomen. Het weer was prima (begin juli) maar hoe hoger, hoe frisser het werd. Op 2000 m. verscheen de eerste sneeuw langs de weg en werd het echt koud. Ook de wind werd alsmaar strakker, en als er een bus voorbij kwam, moest ik flink oppassen door het verschil van luchtverplaatsing. Na een drietal uren stond ik voor de Hochtor Tunnel, klaar voor een heerlijke afdaling naar ... een volgende pas.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
GreenAvocado
4 mois 5.0 02:20:43 (9km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Anglais. Voir l'original

Je n'aurais pas pu choisir une meilleure première montée célèbre que celle-ci. Plus on se rapproche du sommet, plus c'est difficile, et le dernier secteur pavé est un véritable enfer, mais quand même :) Le paysage était spectaculaire, nous l'avons fait à la mi-juillet et avons eu de la chance au niveau de la météo. La descente est une grande récompense après tout. La seule difficulté était les groupes de gars en Vespa's avec des bruits de moteur agaçants. La prochaine fois, il faudra le faire jusqu'à Hochtor. A bientôt !

I couldn't have picked a better first famous climb than this. Closer you are to the top, the harder and harder it gets, and last cobbled sector is pure hell, but still :) Scenery was spectacular, we did it in mid July and had lucky on weather. Descent is one big reward after all. Only struggle was groups of guys on Vespa's with annoying "engine" sounds. Next time we need to do it till Hochtor. See ya there!

Paul1969
9 mois 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Départ de Brück à 9 heures, un jour de semaine ensoleillé de septembre. Au fur et à mesure que la montée progresse, le trafic devient de plus en plus dense, avec des moteurs bruyants et malodorants. Le club Porche passe également en colonne avec de gros bruits d'embranchement. A Edelweissspitze, il y avait beaucoup de voitures et de motos. Faut-il encore s'y installer ? J'ai tout de même beaucoup apprécié ce monstre. Avec le 34×27 il est tout simplement parti (54 ans + bonne condition cycliste).

Op een zonnige doordeweekse dag in september om 9u vertrokken vanuit Brück. Naarmate klim vordert wordt steeds drukker met stinkende en lawaaierige motoren. Ook de Porche club komt in kolonne langs met grote tering takke herrie. Bij Edelweissspitze grote drukte met auto's en motoren. Daar valt nog nodige te regelen? Toch enorm genoten van dit monster. Met 34×27 ging het net (54jr + goede fietsconditie).

Jozef-Kempen
10 mois 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Ce n'est pas une montée facile. J'étais un peu en surpoids quand je l'ai commencée, néanmoins, il y a régulièrement une pente de 12%. 12%, ce n'est pas terriblement difficile mais c'est une longue montée et la moyenne est assez élevée.

Geen gemakkelijke beklimming. Ik had wel wat overgewicht toen ik eraan begon, desalniettemin is er geregeld een stijgingspercentage van 12%. 12% is niet zo geweldig moeilijk maar het is een lange beklimming en het gemiddelde ligt redelijk hoog.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
jboesman
10 mois 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Pour ce que ça vaut, voici mes cinq conseils pour l'ascension du Grosslockner :
1) Partir (très) tôt : prévenu par des chroniqueurs précédents, je me suis levé à 5h30, espérant être au pied une heure et demie plus tard - il me restait encore du chemin à parcourir. Mais pour des raisons de circonstances (voir 2), je n'ai pu commencer l'ascension que vers 9 heures, et je le savais, car je pense avoir inhalé plus de gaz d'échappement que d'air de la montagne. Le dernier tronçon pavé jusqu'à l'Edelweisspitze était un slalom dangereux entre les voitures qui voulaient toutes accéder à ce minuscule parking.
2) Apportez des gants : Partir tôt signifie aussi s'habiller chaudement. Là où je suis parti, la température oscillait exceptionnellement autour de zéro (fin juillet), et je n'étais pas du tout préparé à cela. J'ai bien emporté un pull à manches longues, mais non, si je pars à 30° en Belgique, je ne pense pas tout de suite à emporter des gants chauds. Comme j'avais encore de la descente à faire, j'ai sagement attendu pour partir que mes doigts froids se remettent à bouger. Ces vêtements chauds seront de toute façon utiles au sommet et lors de la descente du Grossglockner.
3) Adapter un équipement léger : En voyage, j'ai l'habitude d'emporter un vieux vélo de route, que je peux laisser au camping sans souci, avec un 34x25 comme équipement le plus léger. Pour faire court : j'ai atteint le sommet, mais je n'ai pas dû voir grand-chose, et mon genou l'a su pendant les jours suivants.
4) Buvez dès que vous le pouvez : Peut-être était-ce dû en partie à ma trop grande résistance, mais il y a très peu d'endroits qui vous permettent de retirer confortablement votre bidon du support sans zigzaguer (et zigzaguer n'est pas une bonne idée avec tout ce trafic). Dès que vous vous en sentez capable, d'un point de vue purement pratique, vous devez boire. Sinon, comme moi, vous risquez d'arriver au sommet avec plus de bidons remplis que de bidons vides. Ce qui est une perte de poids.
5) N'oubliez pas de vous amuser : Il y a eu des moments où je faisais surtout attention à la circulation, ou au macadam sous mes roues, mais c'est bien sûr dommage, car vous roulez dans un paysage merveilleusement beau, au sujet duquel vous trouverez déjà des superlatifs ailleurs ici. L'inconvénient, c'est que la route est aussi très fréquentée par les autres usagers.

Voor wat het waard is, mijn vijf tips voor het beklimmen van de Grosslockner:
1) Vertrek (heel) vroeg: Gewaarschuwd door voorgaande reviewers, was ik om half 6 uit te veren, in de hoop anderhalf uur later – ik moest nog wel even tot daar – aan de voet te staan. Door omstandigeden (zie 2) kon ik echter pas circa 9u de klim aanvatten, en dat heb ik geweten, want ik heb geloof ik meer uitlaatgassen ingeademd dan berglucht. Dat laatste bekasseide stukje naar de Edelweisspitze was het gevaarlijk slalommen tussen de auto’s die ook allemaal naar die petieterige parking wilden.
2) Neem handschoenen mee: Vroeg vertrekken betekent ook warm(er) aankleden. Waar ik vertrok schommelde de temperatuur uitzonderlijk rond het vriespunt (eind juli), en daar was ik niet zo op berekend. Een truitje met lange mouwen had ik nog wel mee, maar nee, als ik bij 30° vertrek in België denk ik er niet meteen aan om ook warme handschoenen mee te nemen. Aangezien ik nog wel even moest afdalen tot de voet, heb ik wijselijk gewacht om te vertrekken tot er weer wat beweging kwam in mijn verkleumde vingers. Die warme kledij komt sowieso ook van pas op de top, en bij het afdalen van de Grossglockner zelf.
3) Monteer een licht verzet: Op reis heb ik de gewoonte een wat oudere racefiets mee te nemen, die ik zorgeloos op de camping kan achterlaten, met als lichtste versnelling 34x25. Lang verhaal kort: Ik ben boven geraakt, maar een zicht zal het niet geweest zijn, en m’n knie heeft het de daaropvolgende dagen geweten
4) Drink zodra het kan: Allicht lag het deels aan mijn te groot verzet, maar er zijn maar weinig plekken die je toelaten om comfortabel je drinkbus uit de houder te nemen zonder dat je gaat zigzaggen (en zigzaggen is geen goed idee met al dat verkeer). Zodra je het gevoel hebt dat het kan, puur praktisch, moet je drinken. Anders riskeer je zoals mij met meer gevulde dan lege bidons boven te komen. Wat zonde is van het gewicht.
5) Vergeet niet te genieten: Er zijn momenten geweest waarop ik vooral aandacht had voor het verkeer, of voor het asfalt onder mijn wielen, maar dat is natuurlijk zonde, want je rijdt door een wondermooi landschap, waarover u hier elders al de nodige superlatieven kan terugvinden. Terecht allemaal, met als nadeel dus dat de weg ook bij andere weggebruikers erg in trek is.

MaartenH
10 mois 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Malheureusement, nous avons pédalé sous la pluie, mais cela en valait la peine. J'ai quitté Bruck avant 7h00, la route était calme avec des voitures et des motos.
J'ai pédalé jusqu'au sommet de l'Edelweisspitze, ce qui est fortement recommandé. Puis descente lente en raison de la chaussée mouillée.

Helaas gefietst met regenachtig weer, maar dan nog zeker de moeite waard. Voor 7:00 vertrokken vanuit Bruck, de gehele weg was het rustig met auto’s en motors.
De weg is in top conditie, mooi geasfalteerd.
Gefietst tot bovenop de Edelweisspitze wat zeker een aanrader is, hier toch nog redelijk zicht. Daarna rustig afgedaald i.v.m. natte wegdek.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Odonten
11 mois 5.0 01:40:49 (12.6km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Anglais. Voir l'original

Après avoir manqué deux GF's ce printemps pour cause de maladie, j'ai pris le vélo en vacances en Autriche sans trop d'attentes quant à mon propre effort.
Ma reconnaissance m'a offert 2 ascensions à faire que je voulais cocher : Kitzbuheler Horn et Großglockner (Edelweißspitze).
Nous vivions à environ 70 minutes de Fusch, je me suis donc levé tôt et à environ 7h40 le départ a été donné de Fusch. Le temps était magnifique après les fortes pluies de la veille, c'est-à-dire 13 degrés, pas de vent et du soleil.
Même AVANT la barrière de péage, il y a de longs tronçons de 9-11%, ce qui permet d'être prévenu et de se réchauffer.
Le système de péage conduit les cyclistes à la droite des voies automobiles, où vous ouvrez vous-même une barrière, puis vous êtes en route pour le défi long et raide.
Il n'est pas exagéré de dire que cette route est extrêmement belle et époustouflante, mais aussi difficile et exigeante.
Cependant, l'asphalte est absolument fantastique et on ne peut qu'admirer le travail de construction qui a été effectué. De beaux ponts et de grandes étendues, de sorte que vous vous sentez toujours en sécurité. Tous les virages en épingle à cheveux (kehre) sont marqués et en même temps rendus plats, de sorte que vous pouvez manger, boire ou reposer vos jambes un peu.
Les deux derniers kilomètres jusqu'à l'Edelweissspitze sont difficiles, car le sol est recouvert de pavés. Mais l'effort en vaut la peine, car la vue est unique et vous recevez les applaudissements de tous les gens qui sont venus en voiture ou en moto.
Trouvez un rythme que vous pouvez tenir sur les 14 kilomètres pour que le voyage devienne plus facile, car la route est très cohérente dans sa conception.
J'ai bu un double expresso et mangé un "Apple Strudel mit Vanillesauce", puis j'étais prêt pour la descente. J'ai eu la route pour moi tout seul en haut et en bas. Très beau voyage. A faire absolument si vous êtes dans la région.
PS : mon temps est à partir de la barrière de péage (14,53 km)

After missing two GF's this spring due to illness, I took the bike on holiday to Austria without much expectation of my own effort.
My recon offered me 2 to-do climbs that I wanted to tick off: Kitzbuheler Horn and Großglockner (Edelweißspitze).
We lived about 70 minutes from Fusch, so I got up early and at approximately 7.40 the start went from Fusch. The weather was beautiful after heavy rain the day before, i.e. 13 degrees, no wind and sun.
Even BEFORE the toll boom, there are long stretches of 9-11%, so you are warned and warmed up.
The toll system leads cyclists to the right of the car lanes, where you open a barrier yourself and then you are on your way to the long and steep challenge.
It is NO exaggeration that this trip is extremely beautiful and breathtaking as well as tough and challenging.
However, the asphalt is absolutely fantastic and you can only admire the construction work that has been done. Nice bridges and wide expanses, so you always feel safe. All hairpin bends (kehre) are marked and at the same time made flat, so that you can eat, drink or rest your legs a bit.
The last 2 kilometers to Edelweissspitze are difficult, as the ground is covered with cobblestones. But it's worth all the effort, because the view is unique and you receive applause from all the people who have come up by car or motorbike.
Find a pace that you can hold over the 14 kilometers so that the trip becomes "easier", as the road is very consistent in its design.
Drank a double espresso and ate an "Apple Strudel mit Vanillesauce" and then I was ready for the decent. Had the road to myself up AND down. Beautiful beautiful trip. Must-do if you are in the area.
PS: my time is from the toll gate (14,53 km)

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Pascal01
11 mois 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Magnifique ascension. Elle est épuisante, surtout la dernière partie, mais les vues en valent la peine.

Prachtige klim. Het is afzien, vooral het laatste stukje, maar het uitzicht maakt deze klim zeker de moeite waard.

Saliteinbici
1 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Anglais. Voir l'original

Je suis parti à 6h30 mi-juin de Bruck, grâce aux conseils trouvés ici. J'étais à peine seul jusqu'à 9 heures quand le trafic a commencé à augmenter. Le soleil est encore bas, donc on ne se cuit pas trop. Panorama incroyable, on se sent au sommet du monde. Montée difficile, après le péage, pédaler en dehors de la selle n'est d'aucune utilité, car la montée est interminable (environ 10%). La patience est la clé. Les derniers 1,8 km jusqu'à Edelweisspitze avec des pavés, +12% et des vents de face parfois froids ne sont pas à sous-estimer. La descente est ... une piste parfaite, des vues ... tout ce qu'il faut. Je n'oublierai pas cette ascension magique.

I left at 6.30 AM mid-June from Bruck, thanks to the tips found on here. I was barely alone until 9 when traffic started to increase. Sun is still low so you don't cook yourself too much. Incredible panorama, you feel on top of the world. Hard climb, after the toll gate pedaling out of saddle is of no help, as climb is a neverending 10% (or so). Patience is the key. The last 1,8 km to Edelweisspitze with cobble stones, +12% and sometimes cold head winds are not to be underestimated. Descent is ... perfect tarmac, views ... you name it. I won't forget this magic climb.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Gruby
1 a 5.0 03:58:25 (5.3km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Polonais. Voir l'original

Cette ascension est l'un des récits continus ...
Fait sur un vélo HT.
La fatigue est compensée par les vues magnifiques😍.

Ten podjazd to jedna z wciąż trwających bajek ...
Zrobione na rowerze typu HT.
Zmęczenie rekompensują piękne widoki😍

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
BonnyDresen
1 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

A faire absolument !
Une montée difficile qui exige beaucoup de votre caractère, mais une fois au sommet, vous l'oubliez vite.
N'oubliez pas de prendre Edelweiss spitze si vous avez encore assez d'air et d'énergie. Des vues magnifiques depuis ce point.

Absolute must do!
Pittige klim die veel van je karakter vraagt, maar eenmaal boven ben je dit al weer snel vergeten.
Edelweiss spitze zeker meepakken als je nog voldoende lucht en energie hebt. Prachtige vergezichten van dit punt.

mtbogt
1 a 5.0 01:38:56 (12.8km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Le 25 août, nous avons escaladé ce géant. Quelle escalade incroyablement cool, si le temps est clément avec toi. Je suis parti de Bruck tôt, avec une température de 13 degrés. Depuis la vallée, on pédale ensuite une grande partie à l'ombre, ce qui est très agréable avec cet effort. L'asphalte est excellent et au début (si vous partez tôt) la route est agréable et tranquille, mais même plus tard, le trafic automobile ne m'a guère gêné. Les épingles à cheveux sont belles et plates, mais sur les lignes droites, on ne monte guère moins de 10%. J'ai roulé avec 34/30 comme plus petit rapport, ce qui n'est pas du tout superflu si vous voulez maintenir une certaine cadence. La sortie vers l'Edelweisssspitze vaut vraiment la peine, mais à mon avis, c'est aussi la partie la plus difficile de la montée en raison de la pente et des pavés (qui poussent beaucoup de cyclistes à passer tout droit).

Après cela, j'ai continué à faire du vélo en direction du Kaiser Franz Josefs Hohe, qui est définitivement recommandé. Vous restez ensuite entre 1900-2500 mètres et montez et descendez plusieurs fois (si vous voulez aussi revenir par la même route).

Op 25 augustus deze gigant beklommen. Wat een ontzettend gave klim, als het weer je gezind is. Ben vroeg vertrokken vanuit Bruck, bij een graadje of 13. Vanuit het dal fiets je dan een groot deel in de schaduw, wat met deze inspanning heel prettig is. Het asfalt is uitstekend en op het begin (als je vroeg gaat) is de weg lekker rustig, maar zelfs later kon het motorverkeer me nauwelijks storen. De haarspelden lopen lekker vlak, maar op de rechte stukken klim je nauwelijks tegen minder dan 10%. Reed met een 34/30 als kleinste versnelling, zeker niet overbodig als je enigszins cadans wilt houden. De afslag naar de Edelweisssspitze is zeker de moeite waard, maar mijn inziens ook het zwaarte deel van de klim door de steilheid en de kasseien (waardoor een hoop fietsers hier gewoon rechtdoor fietsen).

Hierna nog doorgefietst richting de Kaiser Franz Josefs Hohe, dat is zeker een aanrader. Je blijft dan tussen de 1900-2500 meter hoogte en gaat een paar keer op en neer (als je ook weer terug wil via dezelfde weg).

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
MartijnMartijn
1 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Très lourd, mais très beau !
Partir tôt n'est pas un luxe. Aujourd'hui, au début du mois de septembre, il est toujours très fréquenté. Je suis arrivé au pied vers 8h00, mais à 9h30, il y avait déjà beaucoup de monde.

Zeer zwaar, maar erg mooi!
Vroeg weggaan is geen overbodige luxe. Nu begin september is het nog steeds erg druk. Ik was rond 8:00u bij de voet, maar tegen 9:30u werd het echt druk.

Ik ben met een 48/35 - 12 /28 net bovengekomen, maar kan het niemand aanraden. Kies de juiste cassette;).

Hayo
1 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Un voyage fabuleux. Le premier vendredi de septembre. Oui, tout ce qu'on dit sur les foules est vrai. Beaucoup de voitures et de motos. Surtout pendant les mois d'été. Comparé à la Sella Ronda, c'était calme.
C'est une belle montée qui est extrêmement raide. Mais un qui fonctionne bien. 32 de retard n'est pas un luxe. Si vous passez par l'Edelweissspitze, vous vous rendrez compte que la pente y est très forte et que la route est mauvaise. Des pavés avec de l'asphalte qui s'effrite et des gens dans des voitures qui sont trop paresseux pour marcher et qui regardent avec étonnement les gens qui font du vélo dans les montées. La vue au sommet est phénoménale.

Een fabuleuze rit. Gereden op de eerste vrijdag van september. Ja, alles wat ze zeggen over drukte klopt. Er rijden veel auto’s en motoren. Zeker in de zomermaanden. In vergelijking met de Sella Ronda was het rustig.
Het is een prachtige klim die buitengewoon stijl is. Wel eentje die goed loopt. 32 achter is geen luxe. Rijd je door de Edelweissspitze besef dan dat het daar pas echt stijl wordt op een waardeloze weg. Kasseien met afbrokkelend asfalt en mensen in auto’s die te lui zijn om te lopen en verdwaasd opkijken dat er mensen omhoog fietsen. Het uitzicht boven is fenomenaal.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Gijsinho
1 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Quelle belle ascension ! Il est très raide, mais constamment raide, de sorte que vous pouvez acquérir un bon rythme. De plus, vous faites effectivement du vélo dans un environnement très impressionnant. Les conseils qui ont été donnés pour partir tôt sont en effet corrects. Je suis parti vers 7 heures du matin et je n'ai vu que quelques voitures sur le chemin. Le retour par contre (vers 9h30 après une collation et une boisson au sommet) a été très fréquenté par la circulation, mais reste faisable en raison de la largeur de la route. J'ai fait tourner celui-ci avec un 39x31. C'était à la limite pour moi.

Wat een topklim is dit! Hij is erg steil, maar wel constant steil en een goed wegdek, zodat je een goed ritme kunt pakken. Verder fiets je inderdaad in een erg indrukwekkende omgeving. De tips die werden gegeven om vroeg te vertrekken kloppen inderdaad. Ik ben om circa 7.30u vertrokken en heb onderweg slechts enkele auto's gezien. De terugweg daarentegen (rond 10.00u na een hapje en een drankje boven aan de top) was erg druk met verkeer, maar vanwege de brede weg alsnog goed te doen. Ik heb deze gefietst met een 39x31. Dit was voor mij op het randje.

vhs
1 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Il est sage de partir tôt car la montée est également très populaire auprès des groupes de motards et d'automobilistes qui apprécient la suie de l'échappement. Par conséquent, nous avons traversé Fusch à vélo à 07:00. Nous n'étions pas les seuls cyclistes, mais nous avons pu grimper en toute tranquillité. Car après Fusch, la véritable ascension commence.
La route est parfaitement construite avec de larges virages en épingle à cheveux et une pente très constante de près de 10%. Depuis les postes de péage (accès gratuit pour les cyclistes, mais il faut appuyer sur un bouton), la vue devient vraiment impressionnante. En particulier, la vue sur les glaciers des Hohe Tauern est magnifique et ne fait que s'embellir au fur et à mesure que l'on monte. Si vous voulez expliquer aux enfants ce qu'est un glacier, vous pouvez leur montrer ici.
Au sommet, sans hésiter, tournez à gauche sur l'Edeweissspitze. Les pavés sont collés ensemble avec de l'asphalte et c'est donc un jeu d'enfant. La vue au sommet en vaut la peine. Êtes-vous un fan de la descente ? Soyez prudent et allez-y.

Het is verstandig om vroeg te vertrekken omdat de klim ook ontzettend populair is bij groepen motorrijders en automobilisten die genieten van roet uit de uitlaat. Daarom fietsten we om 07:00 uur door Fusch. We waren niet de enige fietsers, maar we hebben in alle rust kunnen klimmen. Want na Fusch begint de echte klim.
De weg is perfect aangelegd met wijde haarspeldbochten en een zeer constante hellingshoek van tegen de 10%. Vanaf de tolpoorten (toegang voor fietsers is gratis, maar je moet wel op een knopje drukken) wordt het uitzicht echt indrukwekkend. Met name het uitzicht op de gletsjers in de Hohe Tauern is schitterend en wordt alleen maar mooier naarmate je hoger komt. Als je aan kinderen wil uitleggen wat een gletsjer is kun je ze hier nog laten zien.
Bovenaan zonder twijfel linksaf de Edeweissspitze op. De kasseitjes zijn met asfalt aan elkaar gelijmd en dus een makkie. Het uitzicht bovenop is alle moeite waard. Ben je fan van afdalen? Wees voorzichtig en ga ervoor.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Berend_Veneklaas
1 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Quelle belle ascension cela reste. Cette année pour la première fois avec l'ATB. Du Camping Woferlgut à Bruck an der Großglocknerstraße nous sommes partis avec un itinéraire créé dans Komoot. Profitez d'abord du calme du Kafertal le long des ruisseaux puis de la première montée vers le Trauner Alm où vous êtes récompensé par une cabane rustique. Puis descente à travers les prairies pour continuer la route vers le Wildpark Ferleiten. De là, l'itinéraire continue sur la Großglockner Hochalpenstrasse jusqu'à la Piffalm et au "Blick auf das Fuschertörl", d'où l'on a un grand panorama sur les différents sommets de trois mille mètres. Pour me récompenser de quelques mètres d'altitude supplémentaires, j'ai également pris la montée pavée vers l'Edelweisspitze. Vous débouchez ici à une altitude de 2571 mètres.

Wat blijft het een mooie klim. Dit jaar voor het eerst met de ATB beklommen. Vanaf Camping Woferlgut in Bruck an der Großglocknerstraße vertrokken met een route gemaakt in Komoot. Eerst genieten van de rust in het Kafertal langs beekjes vervolgens de eerste beklimming naar de Trauner Alm waar je wordt beloond met een rustieke hut. Vervolgens door de weides naar beneden om de route richting Wildpark Ferleiten te vervolgen. Vanaf hier de route vervolgd op de Großglockner Hochalpenstrasse om via de Piffalm verder te rijden naar „Blick auf das Fuschertörl“ Hier heb je een geweldig panorama de de diverse drieduizend meter hoge toppen. Om mijzelf nog te belonen met wat extra hoogtemeters ook klim naar de Edelweisspitze over de kasseien maar genomen. Hier kom je uit op een hoogte van 2571 meter.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Kevinja
1 a 5.0 02:00:41 (10.5km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Wow ! Quelle belle ascension !
Cette ascension est à ne pas manquer !
Belle mais dure montée ! La satisfaction d'atteindre le sommet est grande !
Les panoramas sont superbes - prenez votre temps pour profiter de cette expérience et de ces vues.
Comme conseillé ici, nous sommes partis à 6 heures du matin à Zell-am-Zee ; à part quelques voitures's, c'était très calme pendant la montée.
Point négatif : il y avait beaucoup de brouillard et je n'ai pas pu profiter de tous les paysages pendant la montée.
Temps de montée : 2h - temps de descente : 30min :-) - monté le 22.07.2022

CONSEIL : ne manquez pas de visiter ensuite la plate-forme d'observation Kaiser-Franz-Josefs-Höhe (attention : c'est 45km supplémentaires dont 19km de montée et 1440hm).

Waauw! Wat was me dat voor een klepper!
Deze beklimming mag je absoluut niet missen!
Prachtige maar zware beklimming! De voldoening bij het bereiken van de top is zeer groot!
Panorama's zijn geweldig - neem zeker de tijd om van deze belevenis en vergezichten te genieten.
Zoals hier geadviseerd om 6u in Zell-am-Zee vertrokken buiten enkele auto's was het zeer rustig tijdens de beklimming.
Minpuntje het was zeer mistig waardoor ik tijdens het klimmen niet van alle landschappen heb kunnen genieten.
Tijd beklimming : 2u - tijd afdaling : 30min :-) - gereden op 22.07.2022

TIP: bezoek zeker nadien ook het observatieplatform Kaiser-Franz-Josefs-Höhe (opgelet dat is 45km extra waarvan 19km klimmen en 1440hm)

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Rob-Driessen
1 a 5.0 02:36:00 (8.1km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Nous faisons les 10 plus hauts cols d'Europe et cette année le programme comprenait le Grossglockner avec l'Edelweiszspitze de Fusch, le Gavia de Bormio, le Stilfserjoch de Prad et le Timmelsjoch de Sankt Leonhard. J'en ai fait 8 sur 10 maintenant et le Grossglockner est mi le plus difficile. Quelle bête, l'Iseran de Val d' ; Isère était le plus facile à faire. Reste l'année prochaine la Fauniera et la Bonette.

We zijn de 10 hoogste cols van Europa aan het doen en dit jaar stonden Grossglockner met Edelweiszspitze vanuit Fusch, de Gavia vanuit Bormio, de Stilfserjoch vanuit Prad en de Timmelsjoch vanuit Sankt Leonhard op het programma. Ik heb er nu 8 van de 10 gedaan en de Grossglockner is mi de zwaarste. Wat een beest, de Iseran vanuit Val d' Isère was het eenvoudigst te doen. Resten nog volgend jaar de Fauniera en de Bonette.

Teppen108
1 a 5.0 01:50:08 (11.5km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Anglais. Voir l'original

La montée la plus dure que j'ai faite jusqu'à présent, avec le Télégraphe-Galibier, la Croix de fer et le col de la Madeleine déjà sur la liste, c'est une montée brutale. Le début est déjà assez raide, puis un kilomètre plus loin et après les postes de péage où vous pouvez passer gratuitement avec votre vélo, ça commence et ça ne s'arrêtera jamais. Mon garmin a montré des gradients constants de 10-12% à part les épingles à cheveux, ce qui est bien pour pouvoir récupérer un peu. Donc ne croyez pas vraiment la pente que montre le graphique, il n'y a pas de kilomètres où on a l'impression d'être à 8%, la moyenne probablement mais on n'en a pas l'impression à cause des virages. La plupart d'entre eux ne sont pas raides, la pente moyenne diminue, mais la plupart du temps, elle reste raide, sauf dans les virages. Sur l'Edelweisspitze, mon GPS a indiqué 15-17% à plusieurs reprises, mais ce n'était probablement pas assez long pour être les 100 mètres les plus raides de la montée. Mon fichier strava dit qu'il y avait des pics de 16-18 et un de 22% mais je ne dirais pas que c'est 22, c'est plus comme mon garmin l'a dit. Après la descente, c'était une descente géniale. De belles routes, quelques parties un peu molles, surtout quand on a passé le péage. J'ai atteint des vitesses de 88 km/h, sur la partie avant de passer le péage, c'est une belle ligne droite. Les virages sont généralement larges et peu prononcés, on peut voir la fin des virages dans tous les cas, à l'exception de quelques virages légers, mais on peut surtout voir s'il y a du trafic ou non. J'ai été coincé derrière une voiture pendant la majeure partie de la descente, j'espère que vous pourrez rouler sans trafic devant.

The hardest climb i've done so far, with Telegraphe-Galibier, Croix de fer and col de la Madeleine already on the list so its a brutal climb. The start is already quite steep, than a kilometer or so better and after the toll-ports where you can pass for free with bike it starts and will never stop. My garmin showed constant gradients of 10-12% apart from the hairpins, wich is nice so you can recover a bit. So dont actually believe the gradient the graph shows there are no kilometers where it feels 8%, average probably but it doesnt feel like it because of the corners. Most of them are not steep the avg gradient drops but most of the time it will still be steep apart from the corners . Than the edelweisspitze, my garmin said 15-17% a couple of times but it probably wasnt long enough to be the steepest 100m's of the climb. My strava file said there were peaks of 16-18 and one of 22% but i wouldnt say it is 22, its more like my garmin said. Than the decent back, it was an awsome decent. Great roads, some parts a bit meh mostly when you have passed the toll. Hit speeds of 88 kph, on the part before passing the toll its a nice straight there. The corners are mostly wide and not sharp, you can see the end of the corners for all of them apart from a few light bends but you can mostly see if there is traffic coming or not. Got stuck behind a car for most of the decent, i hope you can ride a decent without any traffic in front.

HarroHofman
2 a 5.0 01:52:12 (11.3km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

J'ai fait cette montée plusieurs fois maintenant depuis Fusch. Conseil : commencez bien avant 9 heures du matin. Il est encore très calme, ce qui vous permet de profiter de la nature et des paysages qui vous entourent. J'étais sur mon vélo à 7 heures du matin et j'ai pu faire presque toute la montée sans circulation automobile. Mais quelle merveilleuse montée graduelle. Une bonne surface de route et une pente constante de 9-10%. Cela vous permet de bien capter votre rythme. Et bien qu'il s'agisse numériquement d'une ascension de première catégorie, émotionnellement, ce n'est pas si mal. Et n'oubliez pas de profiter des environs ! C'est vraiment fantastique.

Deze beklimming nu meerdere malen gedaan vanuit Fusch. Tip: start ruim voor 9.00u. Het is dan nog heerlijk rustig zodat je in alle rust kan genieten van de natuur en landschappen om je heen. Ikzelf zat al om 7.00u op de fiets en heb vrijwel de gehele beklimming zonder autoverkeer mogen rijden. Maar wat een heerlijke geleidelijke klim is het. Geweldig mooi wegdek en een constante gradiënt van 9-10%. Je kan hierdoor goed je ritme pakken. En ondanks dat het cijfermatig een klim van de buitencategorie is, valt het gevoelsmatig mee. En vergeet niet van de omgeving te genieten! Die is werkelijk fantastisch.

bastiaanverrips
2 a 5.0 01:48:13 (11.7km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Juste pour ajouter à tous les autres : En été, il faut partir tôt ! Il est possible de quitter Fusch juste après 7 heures du matin, mais si vous avez l'intention de vous reposer, je partirais encore plus tôt.

Quoi qu'il en soit, c'est de loin l'ascension la plus impressionnante que j'aie jamais faite. Au début, la route est encore abritée entre les arbres et les cascades éclaboussent, mais l'ascension est déjà difficile ... Spécialement pour cette montée, j'avais mis un 28 à l'arrière, mais aussi sur 34x28, il trébuchait sur une cadence faible sur la plupart de la montée. Allez jusqu'à l'Edelweisspitze, car même si les pavés sont mauvais, c'est une expérience unique ! La vue et la satisfaction au sommet compensent tout. :)

Om maar meteen aan te sluiten bij alle anderen: In de zomer moet je vroeg vertrekken! Net iets na 7 uur vanuit Fusch opstappen kan nog, maar als je van plan bent om wat rustiger aan te doen zou ik nog eerder gaan.

Hoe dan ook is dit met afstand de indrukwekkendste klim die ik ooit gedaan heb. In het begin is de weg nog beschut tussen de bomen en klateren er watervalletjes omlaag, maar is het al stevig klimmen... Speciaal voor deze klim had ik achter nog een 28 gestoken, maar ook op 34x28 was het op het grootste gedeelte van de klim stoempen op een lage cadans. Ga gewoon nog dat laatste stuk naar de Edelweisspitze, want hoewel de kasseien slecht liggen is het een unieke ervaring! Het uitzicht en de voldoening boven maken alles dan weer goed. :)

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
VincentA97
2 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

J'ai fait cette ascension le dernier vendredi de septembre et le trafic n'était pas trop mauvais. C'était agréable et tranquille de faire du vélo. Le macadam est parfait, les pavés sont évidemment différents mais cela en vaut la peine !

Ik heb deze klim de laatste vrijdag van september gedaan en het viel mij reuze mee qua verkeer. Het was lekker rustig fietsen. Het asfalt is perfect, de kasseienstrook is vanzelfsprekend anders maar dit is meer dan de moeite waard!

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Buxert
2 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Anglais. Voir l'original

Très belle ascension. Vues incroyables. Nous l'avons fait pendant la troisième semaine de septembre avec des bagages. C'était vraiment calme et relaxant. Presque pas de voitures et seulement quelques cyclistes sur la route. Il faisait froid (-3) sur l'Edelweißspitze, alors prévoyez des vêtements chauds.

Really great climb. Amazing views. We did this during the third week of September with luggage. It was really quiet and relaxing. Almost no cars and only a few road cyclists. It was freezing (-3) on the Edelweißspitze, so bring some warm clothes.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Fietsmaatje
2 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Le profil laisse peu de place à la devinette. C'est l'ascension la plus difficile que j'aie jamais faite. Mais vous obtenez beaucoup en retour par une belle journée. Vous pédalez dans un décor de conte de fées. Dans tous les cas, soyez bien préparé lorsque vous entamez cette ascension. D'après ce que j'ai vu, cela pourrait autrement être un long combat contre soi-même. La première vue de la route pavée menant à l'Edelweißspitze vous fait craindre le pire. Là, vous pouvez monter un kilomètre et demi de caractère. Au sommet, un sentiment puissant vous attend :-)

Het profiel laat weinig te raden over. Gevoelsmatig de zwaarste klim die ik ooit heb gedaan. Maar je krijgt er op een mooie dag heel wat voor terug. Je fietst in een sprookjesachtig decor. Wees in ieder geval goed voorbereid als je aan deze klim begint. Met wat ik gezien heb zou het anders tussen de oren weleens een lang gevecht met jezelf kunnen worden. De eerste aanblik van de kasseiweg naar de Edelweißspitze doet het ergste vrezen. Daar mag je ruim anderhalve kilometer op karakter naar boven. Op de top wacht een 'machtig gevoel' :-)

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
RoyL
2 a 5.0 01:40:28 (12.6km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Une montée difficile avec des vues magnifiques mais assurez-vous de partir tôt. A 6h15 départ à Fusch et sur quelques collègues cyclistes et voitures après une route vide pour monter. Aussi dans la descente donc une route vide avec des foules de l'autre côté. Assurez-vous de prendre la section pavée, elle rend l'expérience complète et la vue au sommet d'autant plus méritée !

Pittige klim met prachtige vergezichten maar zorg dat je vroeg vertrekt. Om 6:15 opgestapt in Fusch en op enkele medefietsers en auto's na over een lege weg naar boven gereden. Ook in de afdaling daardoor een lege weghelft met drukte aan de andere kant. Pak zeker nog het stuk over de kasseien mee, dat maakt de beleving compleet en het uitzicht boven des te meer verdiend!

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
JamieM
2 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Anglais. Voir l'original

Une très longue montée que vous devriez cocher sur la liste des choses à faire, mais pas la plus agréable. C'est une longue montée sur une route plutôt descendante, mais je m'attendais à des vues incroyables sur l'un des plus hauts cols des environs, et cela n'a pas été le cas.

Lorsque vous arrivez au sommet, cela devient un peu plus intéressant, et vous pouvez voir l'Edelweissspitze devant vous - une courte section raide et pavée qui rend la montée intéressante.

A very long climb that you should tick off the bucket list, but not the most enjoyable climb. It's a long drag up a pretty descent road surface, but I was expected amazing views on one of the highest passes around, and just didn't deliver.

When you get to the top, it does become a bit more interesting, and you can see the Edelweissspitze ahead of you - a short, steep and cobbled little section that does make the climb worthwhile.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
GJK
2 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Biljartlaken d'Europe, quel beau macadam et quelle montée progressive. Lourd, mais faisable, surtout parce que vous pouvez récupérer chaque bit dans les virages en épingle à cheveux.
La dernière partie de l'Edelweissspitze a été difficile, mais elle en valait la peine : une vue magnifique.

Biljartlaken van Europa, wat een mooi asfalt en geleidelijke stijging. Zwaar, maar te doen, vooral omdat je iedere een beetje kunt herstellen in de haarspeldbochten.
Laatste stuke Edelweissspitze was zwaar, maar het oh zo waard: uitzicht briljant.

Timo
2 a 5.0 02:23:00 (8.9km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

L'une des ascensions les plus difficiles mais aussi l'une des plus belles que j'ai faites. Il est très fréquenté, je suis parti à 7h30 et il n'est pas recommandé de partir plus tard. Vous pouvez garer votre voiture au péage, il y a une place de parking gratuite. Mais si vous partez de là, vous sautez une petite partie de la montée (les 3 premiers km). Partez tôt ou après 15 heures et profitez-en ! En fait, ces deux derniers kilomètres sur les pavés sont vraiment épuisants. Ils ne sont pas en bon état et la pente est assez raide.

Een van de zwaarste maar ook gelijk een van de mooiste beklimming die ik heb gedaan. Het is wel druk, ik vertrok om 7.30 en veel later is niet aantebevelen. Je kunt je auto kwijt bij de tolhuis, daar is een gratis parkeerplek. Maar als je vanaf daar begint dan skip je wel een klein deel van de beklimming (de eerste 3 km). Vertrek vroeg of vertrek na 15.00 en geniet ervan! Btw die laatste twee kilometer over de kasseien zijn echt slopend. Ze liggen er niet al te best bij en het is aardig stijl

Marijn
2 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Montée lourde et éreintante, le vent de face et le froid peuvent vous tuer dans les 6 derniers kilomètres. Mais si vous laissez cela de côté, c'est une expérience fantastique. Les pavés, par contre, sont très mauvais et terriblement lourds au bout d'une telle montée.

Zware en slopende klim, de tegenwind en kou kunnen je de laatste 6km kapot maken. Maar als je dat weg laat is het een fantastische ervaring. Kasseien echter erg beroerd en verschrikkelijk zwaar aan het eind van zo een klim.

Zwareklimmer
3 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Je l'ai aussi fait une fois jusqu'au Hochtor. C'est agréable et calme là-bas. J'aimerais le refaire jusqu'à la Franz-Josefshöhe.

Heb deze ook eens gedaan tot de Hochtor. Daar is hij lekker rustig. Zou hen graag nog eens totaan de Franz-Josefshöhe doen.

BianchiPeter
3 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Probablement la montée la plus dure que j'ai jamais faite (= plus dure que Mt Ventoux et Stelvio, entre autres) 15 derniers km à presque 10% de moyenne. Il est très régulier, donc une fois que vous êtes dans le rythme, vous pouvez simplement continuer et profiter du paysage.

Wellicht de zwaarste klim die ik ooit gedaan heb (= zwaarder dan o.a. Mt Ventoux en Stelvio) laatste 15 km aan bijna 10% gemiddeld. Hij is wel heel gelijkmatig, dus eens je in ritme zit, kun je gewoon blijven gaan, en van het landschap genieten.

RobertS
3 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Quelle vue ! J'ai dû réprimer l'envie de ne pas prendre une photo à chaque kilomètre. J'ai compté au moins 8 glaciers le long du chemin. C'est une ascension merveilleuse qui permet de regarder tout le temps autour de soi. Et puis vous arrivez aux pavés des 1,5 derniers kilomètres jusqu'à l'Edelweissspitze. Cette partie est encore plus raide et ce ne sont pas des pavés suisses (pas aussi nets que ceux du Gotthard/Tremola). Sans doute la partie la plus difficile, mais un beau défi.
Grâce au conseil en or de Martino ci-dessous, je suis parti vers 06h00 et c'était désert, même un jour en plein milieu des vacances d'été (6 août) ; deux cyclistes et peut-être vingt voitures, rien de plus. Quand j'ai pris la route vers 09:00, l'autre côté de la route grouillait de trafic. Des dizaines de cyclistes, de voitures et de motos dans un embouteillage en montée. Vous avez votre propre moitié de route à vous pour la descente à ce moment-là. Autre conseil : j'ai garé la voiture gratuitement devant les barrières de péage de Ferleiten. Cela permet d'économiser 4 kilomètres et 400 altimètres à travers une forêt plutôt terne sur une route peu intéressante. Vous passez les postes de péage gratuitement en faisant passer votre vélo à droite du bâtiment de péage par une sorte de "sas à vélo".
Si vous voulez un jour faire une escalade en Autriche, faites celle-ci !

Wat een uitzicht! Ik moest enorm de neiging onderdrukken om niet elke kilometer een foto te maken. Onderweg telde ik minstens 8 gletsjers. Dit is een heerlijke klim om de hele tijd om je heen te kijken. En dan kom je bij de kasseien van de laatste 1,5 kilometer naar de Edelweissspitze. Dat stuk is nog steiler en het zijn geen Zwitserse kasseien (niet zo keurig als de Gotthard/Tremola). Zonder twijfel het zwaarste stuk, maar wel een mooie uitdaging.
Dankzij de gouden tip van Martino hieronder was ik rond 06:00 vertrokken en was het uitgestorven, zelfs op een dag midden in de zomervakantie (6 augustus); twee fietsers en misschien twintig auto's, meer niet. Toen ik rond 09:00 de weg naar beneden nam, was het gierend druk op de andere weghelft. Tientallen fietsers, auto's en motoren in een file naar boven. Je hebt op dat tijdstip je weghelft voor jezelf voor de afdaling. Nog een tip: ik had de auto gratis geparkeerd voor de tolpoorten bij Ferleiten. Dat scheelt 4 kilometer en 400 hoogtemeters door een tamelijk saai bos over een weinig interessante weg. Je passeert de tolpoorten gratis door rechts van het tolgebouw door een soort 'fiets-sluis' te lopen met je fiets.
Als je ooit in Oostenrijk een beklimming wil doen, doe dan deze!

Kevin
3 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Montée lourde et apparemment sans fin sur une large route au macadam parfait. La montée ne commence à montrer des pourcentages raides qu'à partir des barrières de péage. S'ensuivent quelques 13 kilomètres où vous verrez très souvent des doubles pourcentages. Au sommet, vous choisissez la route tout droit vers Hochtor ou à gauche vers Edelweissspitze. Surtout le dernier est fantastique. Un kilomètre très raide sur des pavés étroits et plein de virages en épingle à cheveux mène au sommet, où vous aurez droit à une vue phénoménale. Celui-ci est à ne pas manquer !

Zware en gevoelsmatig eindeloze klim over een brede weg met perfect asfalt. De klim begint pas steile percentages te vertonen vanaf de tolpoorten. Hierna volgen pakweg 13 kilometers waarbij je heel vaak dubbele percentages ziet verschijnen. Bij de top kies je voor de weg rechtdoor richting Hochtor of linksaf richting Edelweissspitze. Vooral dit laatste is fantastisch. Een erg steile kilometer op smalle kasseitjes en vol met haarspeldbochten baant zich een weg naar de top, waar je getrakteerd wordt op een fenomenaal uitzicht. Deze mag je niet laten liggen!

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
KarelOverbeeke
3 a 4.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Belle montée, seulement dommage pour le trafic, on dirait une combinaison du TT d'Assen et d'une course de DTM.

Mooie klim, alleen erg jammer van het vele verkeer, het lijkt wel een combinatie van de TT van Assen en een DTM wedstrijd.

Martino
3 a 4.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

La montée traverse en effet des paysages magnifiques et est extrêmement fréquentée. La Glocknerstraße est la deuxième attraction la plus fréquentée d'Autriche. Ici, il n'y a pas d'odeur de prairie alpine, mais de disques de frein brûlés. La dernière partie jusqu'à l'Edelweißspitze est magnifiquement pavée. Où est-ce que vous l'avez encore ? Départ avant 8h00 ou après 17h00, alors c'est relativement calme.

De klim gaat inderdaad door prachtig landschap en is extreem druk. De Glocknerstraße is de op één na drukste attractie van Oostenrijk. Hier niet de geur van Almenweides, maar verbrande remschijven. Laatste stukje naar de Edelweißspitze gaat prachtig over kasseien. Waar heb je dat nog? Vertrek voor 8h00 of na 17h00, dan is het relatief rustig.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Martijn85
4 a 5.0
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Merveilleuse ascension. Prenez une veste, car il peut faire froid au sommet. Après l'Edelweissspitze, vous pouvez continuer jusqu'au Hochtor. La route est très bonne, seulement occupée par des voitures, des motos et d'autres cyclistes.

Prachtige klim. Neem wel een jasje mee, want bovenop kan het koud zijn. Na de Edelweissspitze kun je nog doorrijden tot Hochtor. De weg is zeer goed, alleen wel druk met auto's motoren en andere fietsers.

Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch
Grossglockner Pass / Edelweissspitze depuis Fusch