Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières

Profil de hauteur Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières
Profil de hauteur Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières
Profil de hauteur Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières
1284
points de difficulté
4.8%
pente moyenne
11.6%
100 m les plus raides
41km
longueur
1983m
dénivelé

Partager cette ascension

862

Connectez-vous pour donner votre avis sur ce profil de raideur
Voir les ascensions situées à proximité

Des commentaires sur cette ascension ?

Vos commentaires ont besoin de texte!

Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières est une montée située dans la région Valais. Cette montée est 41 kilomètres de long, pour un dénivelé positif de 1983 mètres. Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières a une pente moyenne de 4.8%. Avec cette raideur la montée comptabilise 1284 points de difficulté. Le point le plus haut se trouve à 2473 mètres d’altitude. Les utilisateurs de climbfinder ont partagés 5 expériences sur Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières et ont téléchargés 3 photos.

Nom de la rue: Bourg St. Bernard, Route de Grand Saint Bernard

Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais.
Très longue montée. D'Orsières d'abord, avec quelques virages en épingle à cheveux. Le premier tunnel que vous rencontrez doit être traversé sur la droite. (Pendant la descente, il se peut que vous traversiez le tunnel). Plus loin, vous rencontrerez un autre tunnel, qui est ouve... en savoir plus
1%
2%
4%
6%
8%
10%
12%
15%
20%
Cliquez sur la montée pour voir la route
Voir les ascensions situées à proximité

Photos (3)

Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières
Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières
Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières

Si vous souhaitez télécharger des photos, créez votre compte. Cela ne prend qu'une minute et c'est totalement gratuit.

  • Recevez une récompense en partageant des avis et des photos
  • Réagir sur toutes les ascensions
  • Ajoutez vos ascensions préférées
S'inscrire

Avez-vous déjà un compte?

Les statistiques

Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières
Cette montée
Valais
101 montées
Alpes suisses
501 montées
Alpes
2706 montées
Suisse
583 montées
Europe
17090 montées
Points de difficulté
1284
HC
rang
9
14% plus facile que
Col du Sanetsch
rang
28
rang
122
rang
28
rang
169
Pente moyenne
4.8%
rang
94
73% moins raide que
La Montau depuis Ardon
rang
439
73% moins raide que
La Montau depuis Ardon
rang
2081
82% moins raide que
Muro di Cassone
rang
497
73% moins raide que
La Montau depuis Ardon
rang
9023
83% moins raide que
Calçada das Carquejeiras
Longueur
41km
rang
1
rang
1
rang
4
rang
1
rang
20
Dénivelé
1983m
rang
1
rang
1
rang
4
7% moins de montée que
Colle del Nivolet
rang
1
rang
17
28% moins de montée que
Pico Veleta

Classification

Montée légendaire
Beau paysage
Joyau caché
7 épingles

Etat de la route

0% 100% 0%
Basé sur 2 votes
Partagez vos connaissances. Quel était l'état de la route lors de votre sortie?

Circulation

50% 50% 0%
Basé sur 2 votes
Votre expérience compte. Quelle affluence avez-vous rencontré durant la montée?

Temps de montée

7 km/h 05:51:42
11 km/h 03:43:48
15 km/h 02:44:07
19 km/h 02:09:34

Populaire

Hébergements

Lors de l'utilisation de la carte ci-dessus, booking.com dépose un cookie. Lorsque vous faites une réservation via ce lien, nous recevons une petite part.

Expériences (5)

12chrismi
5 mois 02:26:00 (16.9km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Très longue montée. D'Orsières d'abord, avec quelques virages en épingle à cheveux.
Le premier tunnel que vous rencontrez doit être traversé sur la droite. (Pendant la descente, il se peut que vous traversiez le tunnel).

Plus loin, vous rencontrerez un autre tunnel, qui est ouvert sur le côté droit dans la plupart des endroits. N'oubliez pas d'apporter des lumières de vélo ! La dernière chose que vous voulez est qu'une voiture vous rentre dedans. La route qui monte est relativement calme. Les voitures et les autres véhicules gardent une distance suffisante et sont silencieux lors des dépassements. Ce tunnel est assez long, environ 7 km je crois. Au bout du tunnel, vous tournez à droite. C'est vraiment la dernière partie, qui est aussi la plus raide de la montée. Poussez-vous vraiment, car vous en avez déjà eu pas mal.

La descente commence assez fort, allez-y doucement dans la partie raide, et faites attention aux virages en épingle à cheveux. Dans le tunnel, vous pouvez retirer vos mains du frein, faire attention à la circulation en sens inverse. Si vous avez une certaine expérience de la descente et que vous avez confiance en votre équipement, vous pouvez descendre ici à 70-80 km/h.
La dernière partie comporte plus de virages, alors freinez à temps avant de vous engager dans un virage. Et gardez toujours un œil sur le trafic derrière vous.

Dans l'ensemble, une ascension vraiment cool à faire. On craque vraiment, mais les vues et la descente sont superbes. Faites attention aux trous et aux fissures sur la route. Dans les tunnels, tout va bien, mais à l'extérieur, je pense que l'hiver n'est pas aussi clément avec l'asphalte.

Zeer lange klim. Vanuit Orsières eerst met wat haarspeldbochten omhoog.
De eerste tunnel die je tegenkomt moet je via de rechterkant buitenlangs. (Tijdens de afdaling mag je wel door de tunnel.)

Verderop kom je weer een tunnel tegen, die op de meeste plaatsen open is aan de rechtkant. Neem echt fietsverlichting mee! Het laatste wat je wilt is een auto die je achterop knalt. De weg omhoog is relatief rustig. Auto’s en overig verkeer houden genoeg afstand en zijn rustig met inhalen. Deze tunnel is overigen redelijk lang, ik meen zo’n 7km. Aan het eind van de tunnel ga je rechts de tunnel uit. Je komt dan echt op het laatste stuk, wat ook het steilste stuk van de klim is. Echt even doorbikkelen, je hebt namelijk al een best stuk gehad.

De afdaling begint vrij hard, doe rustig aan op het steile stuk, en pas op met de haarspeldbochten. In de tunnel kunnen de handjes van de rem, pas op voor tegemoetkomend verkeer. Als je wat ervaring met afdalen hebt, en je vertrouwen hebt in je materiaal kun je hier met 70-80kmh naar beneden.
Het laatste stuk zitten wat meer bochten in, dus rem op tijd voordat je een bocht instuurt. En houd altijd het verkeer achter je in de gaten.

Al met al echt een toffe klim om te doen. Je gaat echt helemaal kapot, maar het uitzicht en de afdaling zijn geweldig. Pas wel op voor gaten en scheuren in de weg. In de tunnels is het prima, maar daarbuiten is de winter denk ik niet zo lief voor het asfalt.

Erik-Jan
5 mois 03:30:00 (11.7km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Je recommande vivement cette ascension ! Il n'est pas nécessaire d'être en super forme pour l'apprécier, mais ne le faites pas sans entraînement car il fait plus de 42 km et ne fait que monter. Des vues magnifiques le long du chemin et depuis le sommet. La descente est aussi une fête.

J'ai fait cette ascension à la fin du mois de juillet 2021 par 22 degrés Celsius, avec mon beau-fils. Nous avons commencé à 10 heures tout au fond de la vallée, à la gare de Martigny et sans nous presser, nous avons atteint le sommet vers 1h30. Le grand avantage de rouler depuis la vallée, c'est que l'on a la sensation d'une ascension totale, avec des paysages, une végétation et des températures très diversifiés les uns après les autres, ce qui vous échappe lorsque vous commencez juste avant le sommet. Les 36 premiers des 42 km sont assez faciles, avec des parties plus raides et plus plates. Parfaitement réalisable, surtout si vous êtes un peu entraîné.

Il y a quelques tunnels, mais ils ne sont pas très longs et vous pouvez en contourner plusieurs, du moins à la montée. Il y a beaucoup de circulation, mais après la sortie vers Verbier, elle diminue considérablement et tout le monde est très attentif aux cyclistes. Nous ne nous sommes jamais sentis en danger ou même mal à l'aise. Le dernier "tunnel" de 6 km est presque entièrement une galerie ouverte du côté de la vallée, de sorte que vous n'avez pas l'impression d'être "enfermé" dans un tunnel. Avec une bonne lampe et des vêtements réfléchissants, pas de problème. De plus, cette partie n'est pas très raide, de sorte que vous la traversez en un rien de temps.

Les six derniers kilomètres sont un peu difficiles, assez raides, mais la route est belle et il n'y a presque pas de trafic. Même avec la longue montée de la vallée dans les jambes, nous l'avons trouvé facile à faire. Les virages en épingle à cheveux de cette dernière section sont clairs et plats. Au sommet, il y a une belle vue, et nous avons fait quelques kilomètres pour descendre en Italie (qui a l'air complètement différente à nouveau) afin de pouvoir atteindre le sommet une fois de plus, cette fois de l'autre côté.

Comme il y a peu de virages en épingle à cheveux, qu'elle n'est pas très pentue et que le revêtement de la route est assez bon (il y a quelques fissures et trous ici et là, alors faites attention !), la descente en vélo est un plaisir, sans avoir à freiner constamment. Rapide mais pas dangereux, le trafic ne vous gênera pas tant que vous serez prudent.

Ik raad deze klim van harte aan! Je hoeft niet superfit te zijn om ervan te genieten, maar doe hem niet ongetraind want hij is wel ruim 42 km lang en het gaat alleen maar omhoog. Prachtige uitzichten onderweg en vanaf de top. Ook de weg naar beneden is een feestje.

Ik heb deze beklimming eind juli 2021 bij 22 graden daltemperatuur gedaan, samen met mijn stiefzoon. We zijn om 10 uur helemaal onderin het dal begonnen, bij het treinstation van Martigny en we waren zonder te haasten rond half 2 boven. Het grote voordeel van rijden vanuit het dal is dat je het ‘totale klimgevoel’ hebt, met heel afwisselende landschappen, vegetatie en temperaturen achter elkaar, iets wat je toch mist als je net voor de top pas begint. De eerste 36 van de 42 km zijn vrij gemakkelijk, met steilere en vlakkere stukken door elkaar. Prima te doen, zeker als je een beetje getraind bent.

Er zijn enkele tunnels, maar ze zijn niet erg lang en om diverse tunnels kun je heen fietsen, in elk geval op de weg naar boven. Er is redelijk wat verkeer, maar na de afslag naar Verbier wordt het beduidend minder en iedereen houdt erg goed rekening met fietsers. We hebben ons dan ook geen moment onveilig of zelf ongemakkelijk gevoeld. De laatste ‘tunnel’ van 6 km is vrijwel geheel een galerij die aan de dalkant open is, waardoor je niet het gevoel hebt ‘opgesloten te zitten’ in een tunnel. Met een goede lamp en reflecterende kleding geen probleem. Bovendien is dat stuk niet erg steil, waardoor je er eigenlijk zo doorheen bent.

De laatste zes kilometer is even aanpoten, behoorlijk steil, maar de weg is prachtig en er is bijna geen verkeer meer. Zelfs met de lange klim vanuit het dal in de benen vonden wij het goed te doen. De haarspeldbochten in dit laatste stuk zijn overzichtelijk en vlak. Op de top een prachtig uitzicht, en we zijn nog even een paar kilometer naar beneden Italie ingereden (ziet er weer heel anders uit) zodat we de top nog een keer konden pakken, nu van de andere kant.

Omdat er weinig haarspeldbochten zijn, het niet erg steil is en het wegdek best goed (hier en daar wel wat scheuren en gaten, dus toch oppassen!) is naar beneden fietsen een feest, zonder dat je constant in de remmen hangt. Snel maar niet gevaarlijk, van het verkeer heb je geen last zolang je een beetje oppast.

Col du Grand Saint Bernard depuis Orsières
Random
Bart
4 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Une fois, nous avons pédalé avec un vent arrière si fort que nous avons sifflé pour dépasser les camions jusqu'à ce que la dernière partie raide commence. Sur ce dernier tronçon, nous avons donné les premiers soins à un cycliste qui avait volé directement à la sortie d'un virage (un virage plus tôt et il serait tombé de 50 mètres, vous descendez un peu plus prudemment).
Pendant la descente, ce même vent m'a même fait pédaler plus fort pour maintenir ma vitesse (- :

Ooit eens opgefietst met zo'n harde rugwind dat we fluitend de vrachtauto's inhaalden totdat het laatste steile stuk begon. Op dat laatste deel nog eerste hulp verleend aan een fietser die rechtuit uit een bocht gevlogen was ( een bocht eerder en hij was 50m naar beneden gestort, daarne daal je toch een beetje voorzichtiger af )
Tijdens de afdaling door diezelfde wind zelfs flink moeten bijtrappen om vaart te houden (-:

Random
Rob
6 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

En partie à cause des tunnels effrayants, je suis descendu à Bourg St Pierre. J'étais bientôt dans le dernier tunnel, qui fait 6 km de long. Même avec les lumières, on ne se sent pas bien. J'étais très heureux quand je suis sorti, car on entend le trafic arriver, mais à cause de la réflexion du son sur la paroi du tunnel, on n'a aucune idée de la distance ou de la proximité. Mais ensuite la montée commence, fantastique. Avec 30 avances et 25 reculs (non, pas une cassette de montagne), c'était assez difficile de temps en temps, mais quel environnement. À un moment donné, j'ai pu passer la vitesse supérieure et j'ai cru y être, mais ce n'était que pour un instant. Ne vous arrêtez pas au premier panneau, mais continuez à grimper sur environ 100 mètres. Non seulement vous êtes alors réellement au point le plus élevé de la route (2479 m), mais vous pouvez également profiter d'une vue imprenable, avec un lac. Mes 12 km représentaient plus de 1000 hms au final.
Le chemin du retour est agréable en descendant, mais attention aux bosses de la route, parfois difficiles à voir à cause du soleil. Et dépasser les automobilistes qui freinent frénétiquement à chaque virage (en épingle à cheveux), ce qui est mieux pour les deux. Ils ne donnent pas l'impression d'être pressés et vous n'avez pas à freiner tout le temps, parfois sans raison. Dans le tunnel, la limite est de 70, vous serez donc moins souvent dépassé :) Restez vigilant sur les routes en mauvais état, l'asphalte se décompose plus rapidement en montagne.

Mede ivm de scary tunnels, ben ik in Bourg St Pierre opgestapt. Al snel zat ik in de laatste tunnel, die 6 km lang is. Zelfs met verlichting voelt het niet fijn, was erg blij toen ik eruit was, want je hoort het verkeer aankomen, maar door de weerkaatsing van het geluid op de tunnelwand, heb je geen idee hoe ver of dichtbij ze zijn. Maar dan begint de beklimming van de col, fantastisch. Met 30 voor en 25 achter (nee, geen bergcassette) was het af en toe flink harken, maar wat een omgeving. Op een gegeven moment kon er een tandje bij en dacht ik er te zijn, maar dat was maar voor even. Stop niet bij het 1e bordje, maar klim nog circa 100 m door. Niet alleen ben je dan echt op het hoogste punt van de weg (2479 m), maar kun je ook genieten van een adembenemend uitzicht, met meertje. Mijn 12 km was uiteindelijk ruim 1000 hms.
Zelfde weg terug is fijn afdalen, maar pas op de bobbels in de weg, soms moeilijk te zien vanwege de zon. En haal automobilisten die krampachtig voor elke (haarspeld)bocht remmen, gewoon in, dat is beter voor beiden. Zij voelen zich niet opgejaagd en jij hoeft niet steeds plotseling in de ankers, soms om niks. In de tunnel is de limiet 70, dus je zult minder vaak ingehaald worden :) Blijf wel alert op slecht wegdek, asfalt gaat nou eenmaal eerder kapot in de bergen.

Random
Jos
7 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

J'ai trouvé que c'était une montée très difficile. Peut-être parce que je suis monté sur le vélo directement depuis la voiture alors que nous traversions l'Italie. À mon avis, la longueur de l'ascension la rend plus difficile que le Mont Ventoux (que j'ai gravi plusieurs fois maintenant). Le cadre est magnifique et, heureusement, j'ai eu une journée tranquille.

Autre conseil : assurez-vous d'avoir des lumières sur votre vélo. Un feu arrière est particulièrement important, de préférence un feu qui clignote très fort et des vêtements réfléchissants. Vous devez vraiment passer par des tunnels avec beaucoup de trafic de marchandises, etc. Il n'y a pas de piste cyclable (dans un tunnel, il y a une sorte de trottoir) et selon l'heure de la journée, vous roulez dans l'obscurité alors que les automobilistes ont le soleil en plein visage.

Ik vond het een hele zware klim. Misschien omdat ik rechtstreeks vanuit de auto op de fiets ben gestapt terwijl we op doorreis waren naar Italië. De lengte van de klim maakt hem in mijn optiek pittiger dan de Mont Ventoux (die ik inmiddels meerdere keren heb beklommen. Mooie omgeving en ik had gelukkig een rustige dag.

Nog een tip: zorg dat je verlichting op je fiets zet. Vooral een achterlicht is belangrijk liefst enorm knipperend en reflecterende kleding. Je moet ook echt door tunnels waar veel vrachtverkeer etc. doorheen raast. Je hebt geen fietspad (in 1 tunnel is wel een soort van trottoir) en afhankelijk van het moment van de dag rij jij in het donker terwijl automobilisten de zon vol in het gezicht hebben.

Ajouter votre expérience

Si vous souhaitez réagir, créez un compte. Cela ne prend qu'une minute et c'est totalement gratuit.

  • Recevez une récompense en partageant des avis et des photos
  • Réagir sur toutes les ascensions
  • Ajoutez vos ascensions préférées
S'inscrire

Avez-vous déjà un compte?