Col de Gavia

Profil de hauteur Col de Gavia
Profil de hauteur Col de Gavia
Profil de hauteur Col de Gavia
1319
points de difficulté
7.3%
pente moyenne
15.7%
100 m les plus raides
19.6km
longueur
1458m
dénivelé

Partager cette ascension

890

Connectez-vous pour donner votre avis sur ce profil de raideur
Voir les ascensions situées à proximité

Des commentaires sur cette ascension ?

Vos commentaires ont besoin de texte!

Col de Gavia est une montée située dans la région Alpes italiennes. Cette montée est 19.6 kilomètres de long, pour un dénivelé positif de 1458 mètres. Col de Gavia a une pente moyenne de 7.3%. Avec cette raideur la montée comptabilise 1319 points de difficulté. Le point le plus haut se trouve à 2616 mètres d’altitude. Les utilisateurs de climbfinder ont partagés 20 expériences sur Col de Gavia et ont téléchargés 22 photos.

Nom de la rue: strada provinciale del gavia

Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais.
Jour du vélo : On part de Marone (lac d'Iseo), on gare la voiture à Edolo, on enfourche le vélo pour se réchauffer pendant 10-12 kilomètres jusqu'à Ponte di Legno. C'est là que le vrai travail a commencé. Le Gavia est une belle escalade aux multiples facettes. Beau tarmac et s... en savoir plus
1%
2%
4%
6%
8%
10%
12%
15%
20%
Cliquez sur la montée pour voir la route
Voir les ascensions situées à proximité

Photos (22)

Col de Gavia
Col de Gavia
Col de Gavia
Col de Gavia
Col de Gavia

Si vous souhaitez télécharger des photos, créez votre compte. Cela ne prend qu'une minute et c'est totalement gratuit.

  • Recevez une récompense en partageant des avis et des photos
  • Réagir sur toutes les ascensions
  • Ajoutez vos ascensions préférées
S'inscrire

Avez-vous déjà un compte?

Itinéraires

Personnellement créé et vérifié par climbfinder!
Nom Distance Dénivelé Montées
Granfondo Gavia Mortirolo
Granfondo Gavia Mortirolo
168.7km 4301m 3

Les statistiques

Col de Gavia depuis Ponte di Legno
Cette montée
Alpes italiennes
592 montées
Alpes
2702 montées
Italie
1429 montées
Europe
17028 montées
Points de difficulté
1319
HC
rang
40
rang
97
rang
43
rang
138
Pente moyenne
7.3%
rang
259
72% moins raide que
Muro di Cassone
rang
1072
72% moins raide que
Muro di Cassone
rang
405
72% moins raide que
Muro di Cassone
rang
3137
73% moins raide que
Calçada das Carquejeiras
Longueur
19.6km
rang
77
rang
229
rang
140
rang
559
Dénivelé
1458m
rang
38
31% moins de montée que
Colle del Nivolet
rang
83
31% moins de montée que
Colle del Nivolet
rang
45
31% moins de montée que
Colle del Nivolet
rang
147
47% moins de montée que
Pico Veleta

Classification

Montée légendaire
Beau paysage
Joyau caché
18 épingles

Etat de la route

22% 44% 33%
Basé sur 9 votes
Partagez vos connaissances. Quel était l'état de la route lors de votre sortie?

Circulation

67% 22% 11%
Basé sur 9 votes
Votre expérience compte. Quelle affluence avez-vous rencontré durant la montée?

Temps de montée

7 km/h 02:48:12
11 km/h 01:47:02
15 km/h 01:18:30
19 km/h 01:01:58

Populaire

Hébergements

Lors de l'utilisation de la carte ci-dessus, booking.com dépose un cookie. Lorsque vous faites une réservation via ce lien, nous recevons une petite part.

Expériences (20)

jwsamsom
4 mois
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Jour du vélo : On part de Marone (lac d'Iseo), on gare la voiture à Edolo, on enfourche le vélo pour se réchauffer pendant 10-12 kilomètres jusqu'à Ponte di Legno. C'est là que le vrai travail a commencé. Le Gavia est une belle escalade aux multiples facettes. Beau tarmac et super mauvais avec des trous et des fissures. Des morceaux de route étroite, où parfois même les campeurs descendent ou montent. Le tunnel était une expérience hallucinante. Heureusement, j'avais des lampes avec moi, mais elles n'ont pas beaucoup aidé ma vue. Heureusement, comme dans tout tunnel, il y a de la lumière au bout. La dernière partie jusqu'au sommet était faisable, mais difficile. Malheureusement, le restaurant du col était fermé à cause d'un enterrement ou autre. Je n'ai donc pas pu regarder les photos emblématiques de Johan vd Velde, entre autres. Après un court arrêt, je suis descendu à Bormio et de là, j'ai continué jusqu'à Mazzo pour le dessert du jour : le Mortirolo. Le Gavia est presque un jeu d'enfant comparé à cette montagne. Je ne sais pas si je dirais ça si j'avais fait le Mortirolo en premier... En somme, une belle journée, 120 km et 3300 hm.

Dagje fietsen: Wegrijden vanauit Marone (Iseomeer), auto in Edolo parkeren, op de fiets stappen om ongeveer 10-12 kilometer op te warmen tot aan Ponte di Legno. Daar begon het echte werk. De Gavia is een prachtige klim met veel gezichten. Mooi asfalt en superslecht met gaten en scheuren. Stukken smalle weg, waar je soms zelfs campers naar beneden of boven rijden. De tunnel was een hallucinante ervaring. Ik had gelukkig lampjes mee maar die hielpen voor mijn eigen zicht niet zo veel. Gelukkig zoals met elke tunnel was er ook bij deze licht aan het eind. Het laatste stuk naar de top was goed te doen, maar wel zwaar. Helaas was het restaurant op de pas dicht vanwege een begrafenis ofzo iets. Daardoor kon ik niet binnen de iconische foto's van o.a. Johan vd Velde bekijken. Na een korte stop, iets verderop afgedaald naar Bormio en vandaar doorgereden naar Mazzo voor het toetje van de dag: De Mortirolo. De Gavia is vergeleken met die berg bijna een makkie. Ik weet niet of ik dat als ik eerst de Mortirolo had opgefietst ook zo zou zeggen... Al met al een mooie dag, 120 km en 3300 hm.

Col de Gavia
Col de Gavia
Col de Gavia
Col de Gavia
F11ACE
4 mois 01:30:34 (13km/h)
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Après la torture sur le Mortirolo, ce côté du Gavia a agi comme exécuteur de la sentence. La chaleur extrême, le mauvais tarmac, l'irrégularité des dénivelés font de la Gavia un véritable défi. Typique d'une montagne qui vous fait réfléchir : Pourquoi est-ce que je fais ça ? La vue fantastique après le tunnel compense beaucoup, mais pas tout. Attention dans les descentes (quelle que soit la direction), il est temps qu'une équipe d'asphaltage y passe.

Na de marteling op de Mortirolo fungeerde deze kant van de Gavia als uitvoerder van het vonnis. De exreme hitte, het slechte asfalt, de onregelmatigheid in de stijgingspercentages maken de Gavia een flinke uitdaging. Typisch een berg waar je tijdens het beklimmen van denkt: Waarom doe ik dat? Het fantastische uitzicht na de tunnel maakt veel goed, maar lang niet alles. Kijk uit met afdalen (maakt niet uit welke kant), tijd dat er een asfaltploeg even wat tijd insteekt.

Kevin
5 mois
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Le Gavia de Ponte di Legno est une histoire complètement différente de celle de Bormio. Ce côté est beaucoup plus irrégulier et raide, avec notamment des derniers kilomètres très durs. Surtout la partie dans le tunnel et la partie à la sortie du tunnel est quelque chose que je n'oublierai jamais. Une chaleur accablante et des jambes fatiguées après la première ascension de Bormio ont fait des derniers kilomètres une véritable torture. D'ailleurs, le paysage est magnifique et la surface de la route est mauvaise à certains endroits. Quoi qu'il en soit, cela reste un véritable must pour les fans.

De Gavia vanuit Ponte di Legno is een heel ander verhaal dan vanuit Bormio. Deze zijde is veel onregelmatiger en steiler, met vooral erg zware slotkilometers. Vooral het gedeelte in de tunnel en bij het uitrijden van de tunnel zal ik nooit vergeten. Een verzengende hitte en vermoeide benen na het eerst oprijden van de klim vanuit Bormio zorgde voor een ware martelgang tijdens de slotkilometers. Het decor is trouwens verbluffend en het wegdek slecht op sommige stukken. Hoe dan ook blijft deze een ware must voor de liefhebber.

JamieM
5 mois
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Anglais. Voir l'original

Une autre grande ascension, que vous devez presque faire si vous êtes dans cette partie du monde et que vous vous attaquez au Mortirolo et au Stelvio. Le Gavia est, de loin, la moins agréable de ces montagnes. Une très longue traînée et un revêtement de mauvaise qualité en font une véritable bataille. Et si l'on ajoute la chaleur, on est vraiment malmené car il n'y a pas de couverture du tout. Et les superbes vues sur la vallée sur la gauche n'aident pas.

J'avais l'intention de monter de l'autre côté (en sortant de Bormio), mais c'était un col tellement mauvais, avec un revêtement terrible, que je n'ai pas pris la peine de le faire.

Je suis content de l'avoir fait, mais pas pour l'album photo.

Another big climb, and one you almost have to do if you're in that part of the World and taking on Mortirolo and Stelvio. The Gavia is, by far, the least enjoyable of those mountains. A very long drag and poor road surface makes it quite a battle. And you add heat into the mix, it really gets you as there is no cover at all. And the great views into the valley on the left don't help.

I was intending to climb the other side (out of Bormio) but it was such a poor pass, with a terrible surface, that I didn't bother.

Glad i've done it, but not one for the photo album.

Col de Gavia
Col de Gavia
Col de Gavia
Col de Gavia
Col de Gavia
Robert
8 mois
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Un must absolu, surtout depuis Ponte di Legno ! C'est une montée qui a tout. Dans un cadre fantastique, les sections lisses alternent avec des sections erratiques, où les pourcentages fluctuent autour de 15%. Surtout après le rétrécissement de la route, il y a peu de circulation, mais l'inconvénient est que le macadam est vraiment mauvais et raide. Le tunnel non éclairé est célèbre, presque apocalyptique. Par une journée ensoleillée, vous vous enfoncez dans un vide obscur dont vous ne voyez pas la fin et où vous devez faire attention aux nids de poule. C'est très spécial lorsque vous entendez une voiture au loin, que vous ne pouvez pas encore voir. La dernière partie est mordante et vous fait sentir l'altitude, mais offre une belle vue sur la vallée et les sommets environnants. Pour corser le tout : aller-retour de Bormio par le Mortirolo, puis le Gavia et retour à Bormio !

Een absolute must, zeker vanuit Ponte di Legno! Dit is een klim die alles heeft. In een fantastisch decor wisselen goed lopende stukken elkaar af met grillige gedeeltes, waar percentages rond 15% schommelen. Zeker na de wegversmalling is er weinig ander verkeer, maar keerzijde is dat het echt slecht en stroef asfalt is. De onverlichte tunnel is beroemd, bijna apocalyptisch. Op een zonnige dag rij je echt een donker niets in, waarvan je het einde niet ziet en wat ook nog eens flink omhoog loopt en waar je goed op kuilen moet letten. Helemaal bijzonder als je in de verte een auto hoort, die je nog niet kan zien. Het laatste stuk is bijten en laat de hoogtemeters voelen, maar biedt een prachtig uitzicht op het dal en de omliggende pieken. Om het echt zwaar te maken: rondje vanuit Bormio via eerst de Mortirolo en dan de Gavia en dan weer afdalen naar Bormio!

patrickbaert
11 mois
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

J'ai escaladé l'emblématique Passo Gavia depuis Ponte di Legno, le côté soi-disant difficile et ce n'est absolument pas un mensonge. Les premiers kilomètres jusqu'à Pezzo n'étaient pas trop mauvais, mais à partir des virages en épingle à cheveux à St. Apollonia, la pente était inégale et il y avait parfois de courtes sections de 14 à 16 kilomètres, ce qui signifiait que les pourcentages kilométriques ne s'envolaient pas, mais qu'il était difficile de trouver le bon rythme de montée.
La surface de la route était rugueuse et cahoteuse, avec des fosses et des rainures, mais ici et là, il y avait des sections partiellement renouvelées. La route étroite est aussi généralement large d'une seule voie, ce qui est parfois problématique lorsque les voitures doivent traverser et qu'il y a aussi des motos et des cyclistes qui y circulent. Parfois, les voitures doivent même reculer jusqu'à une bretelle d'accès élargie pour traverser. Il faut avoir de la chance car par rapport au Stelvio, il est beaucoup plus silencieux.
Le fameux tunnel est raide et sombre mais une fois traversé, les derniers virages en épingle à cheveux vous amènent au Rifugio Bonetta (ravitaillement) au lac de montagne au sommet.

Le paysage unique de haute montagne est trop beau pour être décrit.
Remonter le Gavia à vélo, c'est à la fois du travail et du plaisir.
Ce n'est pas pour rien qu'il s'agit d'une montée hors catégorie (HC), mais aussi pour sa beauté naturelle !!!!!.

Iconische Passo Gavia beklommen vanuit Ponte di Legno, de zo gezegde moeilijke kant en dat is absoluut niet gelogen. De eerste klimkilometers tot Pezzo nog redelijk te doen maar vanaf de haarspeldbochtenreeks in St.Apollonia blijft het continu onregelmatig steil met soms korte stroken van +14 tot 16% waardoor de kilometerpercentages niet de pan uit swingen maar je wel heel moeilijk in je klimritme komt.
Het wegdek was ruw hobbelig asfalt met putten en groeven maar hier en daar waren er gedeeltelijk vernieuwde stukken. De smalle route is daarbij meestal één rijstrook breed, wat soms problematisch is als auto's elkaar moeten kruisen en daar ook nog moto's en fietsers rijden. Soms moeten wagens zelfs achterwaart rijden naar een verbrede uitwijkstrook om elkaar te kruisen. Je moet er wat geluk mee hebben want in vergelijking met de Stelvio is het een pak rustiger.
De beruchte tunnel is steil en donker maar eens erdoor brengen de laatste haarspeldbochten je naar Rifugio Bonetta (bevoorrading) aan het bergmeer op de top.

Het uniek ruw hooggebergte decor is te mooi voor woorden.
De Gavia op fietsen is afzien en genieten tegelijkertijd.
Hij is niet voor niks buiten catégorie (HC) om op te fietsen maar ook voor zijn natuurpracht!!!!!

Conrad
1 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Peut-être l'une des ascensions les plus difficiles que l'on puisse imaginer. 13,5 km et seulement 6,5 de moyenne, mais les morceaux 10 + sont innombrables. Lorsque vous êtes descendu du Mortirolo à Monno, vous tournez sur la route principale vers Ponte di Legno. Le trafic est dense mais il est facile de circuler à vélo, même si l'on a l'impression de ne pas vouloir avancer. Logique car c'est vraiment du faux plat, sur plus de 10 km on continue à piétiner et puis vient le carrefour Gavia ou Passo Tonale (porte des Dolomites).
Au pied se trouve mon bus de service et je peux manger quelque chose et remplir mes bouteilles.
Le bus est déjà arrivé par le haut et a dû faire marche arrière sur plus d'un kilomètre sur la route étroite.
Après un peu de repos, nous reprenons la route et remontons le long du ruisseau et à travers la forêt. Mais cela va vite s'estomper, la brume s'abat sur nous et de temps en temps il pleut.
La route est étroite et nous ne voyons pas à 50 mètres autour de nous. Ensuite, la partie étroite, large d'une seule voiture et avec un peu de chance, aucun X5 ou Hummer ne descendra. Avec une montée de 10% mètres, c'est toujours une aventure.
Le bus attend au bout et ils me disent de rester derrière. Si je veux m'arrêter, je peux monter et ils fourniront un éclairage dans le tunnel qui se trouve devant.
Cela part raisonnablement, reste raide et je ne vois rien autour de moi, malheureusement le prouvera 2 ans plus tard quand je suis de retour par temps ensoleillé, alors le tunnel arrive en vue. Mauvaise surface de la route, humide et jusqu'à 13%% d'inclinaison dans le tunnel ! Heureusement, le bus a des feux de route et je peux continuer en toute sécurité.
Le dernier kilomètre est douloureux, le revêtement de la route est sacré ici, cela ne facilite pas la vie.
Lorsque mes camarades attendent et applaudissent 200 mètres avant le sommet, je peux appuyer sur les pédales et j'ai réussi.
Photos, nourriture et boisson, puis direction Bormio. Une merveilleuse descente s'ensuit et, comme je l'ai dit deux ans plus tard, lorsque je monte le côté nord pour le Giro di Kika et que je commence à descendre de ce côté, je m'arrête au virage 2 ; je dois profiter de la beauté naturelle, quelque chose de si beau que l'on voit rarement. Pour cette seule raison, je reviendrai certainement en 2021.

Misschien wel een van de zwaarste beklimmingen die je kunt bedenken. 13,5 kilometer en maar 6.5 gemiddeld, maar de stukken 10+ zijn ontelbaar. Als je van de Mortirolo naar Monno bent afgedaald draai je de doorgaande weg op naar Ponte di Legno. Druk verkeer maar goed te fietsen al voelt het continue of je niet vooruit wil. Logisch want dit is echt vals plat, ruim 10 kilometer stamp je door en dan komt de kruising Gavia of Passo Tonale ( gateway naar de dolomieten)
Aan de voet staat mijn servicebus en ik kan nog even wat eten en de bidons vullen.
De bus is al vanaf de top gekomen en moest al ruim 1 kilometer achteruit op het smalle stuk weg.
Na wat rust weer op weg en langs de beek en door het bos naar boven, het begint vriendelijk en er wordt gepraat en gelachen. Maar dat zal snel vergaan, de nevel daalt op ons neer en af en toe regent het.
De weg is smal en we zien nog geen 50 meter om ons heen. Dan het smalle stuk, 1 auto breed en hopelijk komt er geen X5 of Hummer naar beneden. Met ruim 10% stijging altijd een avontuur.
De bus wacht aan het einde en ze geven aan achter me te blijven. Mocht ik willen stoppen dan kan ik instappen en zij zorgen voor verlichting in de tunnel die nog komt.
Het gaat redelijk, blijft steil en ik zie niets om me heen, helaas zal 2 jaar later blijken als ik weer terug ben met zonnig weer, dan komt de tunnel in zicht. Slecht wegdek, nat en tot 13% stijging in de tunnel! Gelukkig de bus met groot licht zodat ik veilig verder kan.
De laatste kilometer is pijnlijk, het wegdek nou ja; Route degradee is heilig hierbij, maakt het leven niet makkelijker.
Als mijn maatjes 200 meter voor de top staan te wachten en klappen kan ik nog even op de pedalen en ik heb het gehaald.
Foto's, eten en drinken en op naar Bormio. Een heerlijke afdaling volgt en zoals gezegd als ik 2 jaar later de noordzijde op fiets voor Giro di Kika en ga afdalen aan deze kant stop ik al bij bocht 2; ik moet even het natuurschoon in me opnemen, zo iets moois zie je zelden. Alleen al daarvoor ga ik zeker weer terug in 2021.

Col de Gavia
Col de Gavia
Col de Gavia
Random
Ruud
2 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

3 septembre 2019. J'ai pris le Gavia aujourd'hui depuis Edolo. Donc près de 2000 mètres d'altitude. Retour vers Edolo malheureusement fort vent de face. C'est un très beau col. Dans la partie centrale, il y a des morceaux entiers de 13% que l'on ne retrouve pas dans le graphique car après cela, il y a généralement un morceau de 7%. La dernière partie n'est pas plus facile à cause de la mauvaise route. Dans le tunnel, il faisait non seulement très froid, mais aussi très sombre. Je n'avais qu'une lumière à l'arrière pour que les motards puissent au moins me voir, mais je ne pouvais pas voir les nids de poule moi-même. Cela rend l'ascension assez difficile. Gavia de Bormio est toujours fermé, donc pas d'aller-retour possible. Le Stelvio de Bormio est également fermé maintenant.

3 sept 2019. De Gavia vandaag gereden vanaf Edolo. Dus bijna 2000 hoogte meters. Terug richting Edolo helaas sterke tegenwind. Is een hele mooie coll. In het middenstuk zitten hele stukken 13% die je niet terug vind in het grafiekje omdat er daarna meestal een stukje 7% zit. Laatste stuk wordt er niet makkelijker door de slechte weg. In de tunnel was het niet alleen behoorlijk fris, maar ook donker. Ik had alleen achter een lampje zodat motor rijders me in elk geval konden zien maar zelf kon ik de kuilen en gaten niet zien. Dit maakt het best een pittige klim. Gavia vanaf Bormio is nog dicht, dus geen rondje mogelijk. Stelvio vanuit Bormio is nu overigens ook dicht

Random
Paul
2 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Le Gavia est fermé depuis environ le 18 août (peut-être un peu plus tôt) !
D'énormes rochers sont tombés sur la route et la route et l'un des ponts ont été sérieusement endommagés.
La cause est la grande quantité de neige en mai et la chaleur juste après en juin, qui a rendu tout instable.
La semaine dernière, on ne savait pas combien de temps durerait la fermeture, mais en raison de l'étendue des dégâts, elle restera fermée pendant un certain temps.

De Gavia is sinds ca 18 augustus (kan ook iets eerder zijn gebeurd) afgesloten!!
Er zijn enorme rotsblokken op het wegdek terecht gekomen en de weg en ook een brug zijn zwaar beschadigd.
Oorzaak ervan is de grote hoeveelheid sneeuw nog in mei, en de hitte vlak erna I juni, die alles onstabiel heeft gemaakt.
Vorige week was niet bekend hoelang de afsluiting nog zal duren, maar vanwege de grootte van de schade zal de afsluiting nog wel even blijven.

Random
Ties
2 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Le 24 août, nous avons descendu la Gavia à Bormio et pris le vélo-taxi à Santa Caterina.
Cela coûte un peu mais vous obtenez une aventure en retour.
La montée elle-même est un must, de beaux paysages et assez peu de trafic.
Assurez-vous d'avoir un bon éclairage car le tunnel est sombre, vous ne pouvez pas voir votre main en face de votre visage. Si vous êtes seul ici sans éclairage, vous pouvez descendre et chercher le bout du tunnel comme un aveugle.
Après le tunnel, la surface de la route n'est plus très bonne mais les vues compensent.

Wij zijn 24 augustus de Gavia afgedaald richting Bormio en hebben in Santa Caterina de fietstaxi gepakt.
Kost een beetje maar je krijgt er wel een avontuur voor terug.
De klim zelf moet je zeker eens doen, schitterend landschap en vrij weinig verkeer.
Zorg wel voor goede verlichting want de tunnel is donker, je ziet echt geen hand voor ogen. Als je hier alleen zit zonder verlichting kun je afstappen en als een blinde het eind van de tunnel zoeken.
Na de tunnel is het wegdek niet meer zo denderend maar dat wordt verbloemd door de uitzichten.

Random
Martin
2 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Je voulais faire le Gavia hier depuis Bormio mais j'ai dû faire demi-tour après 6 km.
Il s'avère qu'un énorme rocher est tombé sur la route le 20 août.
Restera fermé pour le moment.
Informez-vous donc bien avant de vouloir le faire.

Wilden gisteren de Gavia doen vanuit Bormio maar moesten na 6km terug.
Blijkt er op 20 augustus een enorm rotsblok op de weg te zijn gevallen.
Blijft voorlopig nog wel dicht.
Informeer dus even goed voordat je hem wil gaan doen.

Random
Martin
2 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Je voulais faire le Gavia hier depuis Bormio mais j'ai dû faire demi-tour après 6 km.
Il s'avère qu'un énorme rocher est tombé sur la route le 20 août.
Restera fermé pour le moment.
Informez-vous donc bien avant de vouloir le faire.

Wilden gisteren de Gavia doen vanuit Bormio maar moesten na 6km terug.
Blijkt er op 20 augustus een enorm rotsblok op de weg te zijn gevallen.
Blijft voorlopig nog wel dicht.
Informeer dus even goed voordat je hem wil gaan doen.

Random
Christopher
3 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Samedi dernier, après le Mortirolo (de Grosio), j'ai gravi le Gavia de Ponte di Legno. Lourd, comparable au Stelvio (Prato) avec un revêtement modéré, mauvais et parfois misérable, surtout après le tunnel. Ce samedi, c'était occupé, très occupé avec des motos et 3x l'autoRAI dégonflé venant vers moi. La descente vers Bormio est, surtout dans la dernière partie, magnifique !

Afgelopen zaterdag aansluitend aan de Mortirolo (vanuit Grosio) de Gavia vanuit Ponte di Legno bedwongen. Zwaar, vergelijkbaar met de Stelvio (Prato) met matig, slecht en soms miserabel wegdek, zeker na de tunnel. Deze zaterdag was het druk, heel druk met motoren en 3x de leeggelopen autoRAI die me vooral tegemoet kwamen. De afdaling naar Bormio is, met name in het laatste stuk heerlijk!

Random
Edwin
3 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Je l'ai escaladé lundi dernier. Un pédalage merveilleusement calme entre les arbres. Pas de motos irritantes qui veulent monter et redescendre au sommet. Pas très dur et assez long pour se mettre dans un bon rythme. Le vendredi et le samedi, j'ai fait le Stelvio deux fois et le Mortirolo, mais c'était mon préféré. La descente vers Bormio est magnifique, surtout la dernière partie. Attention à la vache qui appelle de temps en temps. :-)

Afgelopen maandag beklommen. Heerlijk rustig tussen de bomen omhoog trappen. Geen irritante motoren die om het hardst naar boven willen, en weer terug. Niet heel zwaar en lang genoeg om goed in je ritme te komen. Vrijdag en zaterdag al de Stelvio 2x en de Mortirolo gedaan, maar dit was mijn favoriet. Afdaling naar Bormio is heerlijk, zeker het laatste stuk. Verder af en toe opletten voor een bellende koe. :-)

Random
Thomas
5 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Effectué en 2004 et 2005 à partir de Peio (via Passo Tonale et Ponte di Legno). La montée est difficile mais belle. La souffrance physique est rendue possible par l'environnement étonnant, composé de forêts, de prairies alpines escarpées et de neige.
La surface de la route est mauvaise dans les derniers kilomètres, mais pas très gênante. Aussi belle que soit la montée, j'ai trouvé la descente (vers Ponte di Legno) tellement terrible. Des virages raides, étroits, serrés, des gouffres profonds et ce revêtement... Mais je le referais sans hésiter !
C'est bon pour le trafic, d'ailleurs. Presque pas de circulation automobile. Par beau temps, quelques motocyclistes, mais pas autant que sur le Stevio.

In 2004 en 2005 gereden vanaf Peio (via Passo Tonale en Ponte di Legno). Klim is zwaar maar schitterend. Het fysieke afzien wordt mogelijk gemaakt door de waanzinnige omgeving met bos, steile alpenweides en sneeuw.
Wegdek is in de laatste kilometers slecht, maar niet erg storend. Zo mooi als de klim was, zo vreselijk vond ik de afdaling (naar Ponte di Legno). Steil, smal, krappe bochten, diepe afgrond en dat wegdek... Maar ik zou hem zo nog een keer doen!
Qua verkeer trouwens goed. Vrijwel geen autoverkeer. Op mooie dagen wel wat motorrijders, maar lang niet zoveel als op de Stevio.

Random
Jurgen
5 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Belle montée ! Surtout dans les derniers kilomètres, la surface de la route est mauvaise, mais tant que vous pédalez, cela n'a pas vraiment d'importance ! ;-)

Mooie klim! Vooral in de laatste kilometers slecht wegdek, maar zolang je naar boven fietst maakt dat niet zoveel uit! ;-)

Random
Hubert
5 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Escalade sous la pluie. Un peu de temps de Gavia. Pour me réchauffer, j'ai parcouru le Passo del Tonale depuis le pied du Gavia, soit environ 8 km. La route est très mauvaise à certains endroits, surtout dans les derniers kilomètres vers le sommet. La route est également très mauvaise dans la Galleria (tunnel). Même avec une lampe, on ne voit pas grand-chose. Il faut descendre tranquillement dans le tunnel à cause des trous dans la route. Le reste de la descente est également dangereux, si vous ratez un virage vous vous retrouvez cent mètres plus bas. Alors, faites attention.
Une montée que j'ai trouvée plus difficile que le Stelvio et aussi beaucoup plus belle. Il n'y a pas autant de monde et il n'y a pas le cirque en haut. Seulement un restaurant où vous pouvez acheter quelques souvenirs et obtenir un timbre en guise de souvenir. Au sommet, il y a aussi un monument à Johan van der Velde (l'homme de la Gavia), en souvenir de l'héroïque Gaviarit de 1988, remporté par Breukink. Si vous connaissez l'histoire, elle vous donnera certainement le moral lorsque le temps est mauvais.

Klim gedaan in de regen. Beetje Gavia weer dus. Om warm te rijden de Passo del Tonale gefietst vanaf de voet van de Gavia is deze circa 8 km. Weg is op bepaalde delen, vooral de laatste km tot de top zeer slecht. Ook in de Galleria (tunnel) is de weg heel slecht. zelfs met een lampje zie je weinig. Rustig afdalen door het tunneltje is een aanrader ivm gaten in de weg. De rest van de afdaling is ook gevaarlijk, als je een bocht mist lig je honderd meter lager. Opletten dus.
Een klim die ik zwaarder vond dan de Stelvio en ook veel mooier. Het is er niet zo druk en je hebt er niet het circus bovenop. Alleen een restaurant waar je wat souveniers kunt kopen en je een stempel kunt krijgen als aandenken. Op de top staat ook een monument voor Johan van der Velde (de man van de Gavia), als aandenken aan de heroïsche Gaviarit van 1988, die gewonnen is door Breukink. Als je het verhaal kent krijg je er als het ook slecht weer is zeker moraal van.

Random
Erik
5 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

15 juillet 2016. La surface de la route était bonne jusqu'au tunnel ! C'est une montée difficile ! Il a terminé avec une moyenne de 10 kmh. Route tranquille, environnement magnifique ! Un vent tranchant a rendu la descente glaciale. J'ai passé une merveilleuse journée !

15 juli 2016 beklommen. Wegdek wastot de tunnel prima! Wat een pittige klim is dit! Voltooid met een gemiddelde van 10 kmh. Rustige weg, prachtige omgeving! Een snijdende wind zorgde voor een verkleumende afdaling. Heerlijke dag gehad!

Random
Fopduik
6 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Des 3 grands (Stelvio, Gavia, Mortirolo), c'est celui que j'ai trouvé le plus difficile. Surtout la partie du tunnel et le kilomètre suivant, c'était très dur. Il faisait si sombre dans le tunnel que j'ai complètement perdu ma coordination, j'ai commencé à faire des embardées et j'avais du mal à redresser mon vélo. Une fois sorti du tunnel, la route monte très fort pendant un moment ! Avec le sommet en vue, la situation s'est améliorée et la récompense a été un délicieux plat de pâtes dans le confortable restaurant du sommet. (Prenez de l'argent liquide si vous voulez acheter quelque chose là-bas, ils ont aussi de beaux vêtements (de cyclisme)).

Van de grote 3 (Stelvio, Gavia, Mortirolo) vond ik deze het zwaarst. de zware accenten liggen in het bos en op het eind. Vooral het stuk van de tunnel en de kilometer daarna had ik het heel zwaar. Het was zo donker in de tunnel dat ik mn coördinatie helemaal kwijt was, ik begon te slingeren en kreeg mn fiets bijna niet meer recht. Eenmaal uit de tunnel ging de weg nog even zeer stijl omhoog! Met de top weer in zicht ging het beter en de beloning was een heerlijk bord pasta in het gezellige restaurantje op de top. (neem cash mee als je daar wat wil kopen hebben ook leuke (fiets)kleding.)

Random
jef verdonck
8 a
Il s'agit d'une traduction automatique. La langue d'origine est: Néerlandais. Voir l'original

Je l'ai escaladé en juillet 2012 à partir de bormio pourtant près de 26km de montée avec surtout à 6km du sommet des morceaux très raides à assez lourd, et la route était très étroite parfois il ressemblait à une piste de VTT mais qui l'a rendu si spécial le gavia, je l'ai trouvé plus excitant que le stelvio juste différent si vous restez à bormio vous devez l'avoir fait est dans mon top six jef verdonck belgique que

heb hem beklommen juli 2012 vanuit bormio toch bijna 26km klimmen met vooral op 6km van den top zeer steile stukken bij best heftig, en de weg was er heel smal soms leek het op een mountainbikepad maar da maakte hem ook zo speciaal de gavia, ik vond hem spannender dan den stelvio gewoon anders als ge in bormio logeert moet ge hem ook zeker gedaan hebben staat in mijn top zes jef verdonck belgie tht

Ajouter votre expérience

Si vous souhaitez réagir, créez un compte. Cela ne prend qu'une minute et c'est totalement gratuit.

  • Recevez une récompense en partageant des avis et des photos
  • Réagir sur toutes les ascensions
  • Ajoutez vos ascensions préférées
S'inscrire

Avez-vous déjà un compte?