En route vers le sommet

La communauté climbfinder se compose de milliers de cyclistes enthousiastes qui souhaitent partager des histoires et des conseils sur leurs différentes expériences en vélo.

Dernière activité

Thib
8 h

Route en mauvaise état avec des gravillons sur l asphalte déjà abîmé.
Cette montée se prête bien pour des exercices d explosivité.
Attention quand même elle n est pas dénué de tout trafic.

2 photos
Rodge
1 j

Avec un départ de la magnifique vallée de Brezons. La montée est plutôt régulière , avec de jolis paysages . Le final permet d'admirer le massif du Plomb du Cantal .

LucJansen
6 j

Montée le 23/09/2020. Une montée assez difficile. Qualifié par STRAVA comme Hors Catégorie (HC). De magnifiques panoramas. La surface de la route n'est pas toujours bonne (surtout la dernière partie). Attention dans la descente (également vers Montvernier), la chaussée est parfois rendue glissante par l'eau ou la pluie. Ce col est définitivement recommandé. Au sommet du col, un beau geste : un robinet d'eau potable pour les passants.

LucJansen
6 j

Montée le 19/09/2018 en soirée depuis RP Route de l'etang (Resto Le Saint Pierre). Il était encore assez difficile de redescendre avant la nuit. Belle montée régulière, à travers la forêt et quelques alpages. De magnifiques panoramas. Bonne surface de la route.

LucJansen
1 s

Montée le 31 août 2019 lors du 1er jour de l'événement Maurienne-Galibier. Montée régulière. En été, la plus grande difficulté est peut-être le trafic et la chaleur. Depuis Valloire, c'est aussi une belle montée pour s'entraîner.Segment Strava : 66784838379

LucJansen
1 s

Montée 29-01-2021 assez tranquille mais attention en été chaud et beaucoup de circulation (touristes et randonneur)
Route avec quelques nids des poules et attention aux gravillons en descendant.
Très beaux panoramas et 200 m après le parking une table d'orientation
Tour de guet (surveillance) pas en function quand je suis passé
Cette montée est un bon entrainement!

LucJansen
1 s

Gravi le 2 avril 2021 par le versant sud ; depuis la frontière Alpes des Hautes Provence / Var (D4085 -D52A). Montée régulière . Bonne surface de la route. Peu de trafic au printemps et en automne.Strava segment 2813775336673135564. 3,08 km 106 m 1,8 %

LucJansen
1 s

Montée le 2 avril 2021. Comme la montée se fait sur le côté nord, il peut faire assez froid. Après 2 semaines de temps chaud et agréable, il y avait encore de la neige le long de la route. La surface de la route est raisonnable, mais dans les descentes, il faut faire attention ! Juste avant d'atteindre le sommet (continuez jusqu'au portail), il y a un virage à droite. Il y a le Col du Lachens, qui sert également de plate-forme pour le parapente. Peu de trafic au printemps et en automne. Segment Strava 2813076422230607068

Thib
1 s

Belle ascension se grimpe facilement assez courte.
Pente régulière ou il est aisé de trouver son rythme

Franck
1 s

Un passage obligé du Grinta Challenge. Cette côte rappelle un peu la Redoute, en plus court bien sûr. Elle commence relativement doucement, et puis on a l'impression de décoller vers le ciel. Après un bref répit, la portion finale, même si elle est peu pentue, peut couper les jambes de celui qui ne s'est pas assez économisé jusque là.

Magnifique point de vue sur la région… vers l'arrière, le long de la partie la plus raide. Autant dire qu'on ne peut guère en profiter dans le sens de la montée !

Franck
1 s

La variante la plus difficile pour grimper le mont Saint-Aubert. Elle commence à s'élever relativement doucement au milieu des champs. À partir du kilomètre environ, au lieu-dit Le Reposoir, la route redescend brièvement et devient étroite, avant de remonter dans les pourcentages. Vers les 1800 m se présente une étonnante épingle à cheveux vers la gauche, évaluée à 17 % par Cotacol, et qui nécessite un bon sursaut d'énergie pour la passer ! Ensuite la route devient encore plus étroite, passe au milieu des habitations, avant de rejoindre l'itinéraire standard à plus ou moins 100 m du sommet (attention aux voitures à ce croisement, qui se fait dans une très brève descente).

Franck
1 s

L'Everest local :-) Ce mont est impossible à rater, il se dresse en effet comme un îlot au milieu d'un paysage globalement plat. Les monts des Ardennes flamandes et du Pays des Collines se situent en effet 20 à 30 km plus loin. Paradoxe : aucune des ascensions du nord de la Belgique (toute la Flandre, les deux Brabant et le nord du Hainaut) n'a autant de dénivellation que ce mont Saint-Aubert isolé, sauf peut-être le Schapenberg à Renaix (à vérifier).

Le panorama au sommet est tout simplement magique par temps clair, particulièrement vers le sud. Pour en profiter, il vaut mieux redescendre un peu le long de la route par rapport à l'église et au parking sommital (où des arbres gênent la vue).

J'ai habité Tournai pendant trois ans, il m'arrivait alors de grimper cette colline une dizaine de fois lors d'une même sortie, en variant les accès. Mais certains cyclistes locaux et d'autres venant du nord de la France peuvent venir faire l'ascension officielle (celle présentée ici) trente à quarante fois de suite pour se préparer aux cyclosportives de montagne. Authentique !

À la bifurcation des 1200-1300 m se trouve une stèle sur la droite, en l'honneur d'Armand Jubaru, un cycliste français venu de Tourcoing qui a trouvé la mort à cet endroit en redescendant du sommet du mont. C'était en 1897, la roue libre était encore à inventer et les freins n'étaient pas vraiment dignes de ce nom…

Si on choisit d'aller tout droit à cette bifurcation au lieu de tourner à gauche vers le sommet du mont, on passe d'ailleurs au « col » tout-à-fait officiel de la Croix Jubaru.

Franck
1 s

Voilà un parcours selon mon cœur ! Si les circonstances actuelles le permettent, je me fixe comme objectif de faire ce parcours cet été :-) J'ai déjà collectionné quelques-uns de ces raidards lors d'une sortie l'année dernière (Stockeu, Hézalles, Chevron, Sur le Thier et quelques autres côtes moins pentues comme Malchamps) mais là, c'est le degré supérieur !

Notez qu'on pourrait y ajouter le Thier de Coo (selon la forme du moment…) mais il est vrai que cela formerait une boucle assez peu naturelle autour de Trois-Ponts dans cet itinéraire fort bien tracé, car il ne repasse jamais deux fois au même endroit.

LeonardBetton
2 s

Très beau petit col idéal pour se tester sur les gros pourcentages et pour admirer le beau panorama au sommet.
La montée se déroule en trois temps, les premiers kms s'effectuent sur de forts pourcentages dans le chataigner, puis vient ensuite un replat à 4-5% avant de déboucher sur un environnement beaucoup plus pastoral, c'est ensuite une montée progressive de la pente pour finir sur un dernier km supérieur à 10 %.

1 photo
LeonardBetton
2 s

Une montée typique des grands causses, petites routes en bord de pente et une belle vue au sommet. La pente est régulière mais soutenue tout au long de la montée...

1 photo
LeonardBetton
2 s

C'est jusque là l'un de mes cols préférés... Déjà c'est le plus haut d'Europe (la cime), il offre des paysages grandioses, il est long, offre des pourcentages pas trop élevé, le tout sur une route sinueuse, en parfait état et avec peu de circulation.

LeonardBetton
2 s

Une vrai arène pour les cyclistes !! Un régal lorsque les jambes sont la ou un véritable cauchemar si l'on n'est pas dans notre assiette...
En un mot : Obligé de faire cette ascension au moins une fois si l'on est cycliste !

LeonardBetton
2 s

Montée sympathique situé entre les Monts du Cantal et du Sancy, elle offre un beau terrain d'entrainemnt si l'on est dans le coin. Au fur et à mesure de l’ascension la foret laisse place au prairies... La route n'est que peu fréquenté pendant la saison estivale.
Mais ce qui fait pour moi le charme de cette montée c'est son point de vue sublime sur les monts du cantal, car au sommet (peu après le panneau du col) on trouve sur la gauche une rampe de lancement herbeuse pour parapentes !! Rien de tel que de s'allonger dans l'herbe rase et ombragé en admirant le panorama des Monts du Cantal après un bel effort !!

Thib
Thib + à propos de Puttenberg
2 s

Belle ascension pavée sur la route et piste cyclable non pavée au choix.
Montée rectiligne qui se durcit au fur et à mesure

Franck
2 s

C'est cette variante de Haussire, passant par la côte du Parc à Gibier puis la fin de Haussire proprement dit, mais pas par la Gohette, qui est habituellement empruntée par la Vélomédiane-Claude Criquiélion. L'ascension est alors chronométrée.

Argdian
2 s

Malgré que la montée soit courte, il est très dur d'arriver avec de la vitesse car son pied se trouve juste après un virage serré, donc le passage à 20% pique un peu !

0 photos
Blou4480
Blou4480 à propos de Mur de Huy
2 s

J'habite dans le coin et je grimpe le mur de Huy plusieurs fois par an depuis une bonne vingtaine d'années. C'est le genre de côte qu'on peut passer un jour en étant bien et le lendemain en étant dans le dur. Les principales difficultés sont:
1. la seconde partie est bien pus dure que la première. Donc on a tendance à se surestimer et on laisse trop de forces dans les pourcentages les moins raides (10-12%).
2. quand on arrive au sommet, on butte sur un faux plat car si on est sorti de la vallée, on arrive sur un plateau exposé au vent et relancer est douloureux.
Mais c'est un mythe, comme La Redoute et ce serait dommage ne pas essayer. Par contre, j'ai jamais compris comment les pros font pour passer la ligne d'arrivée de la Flèche Wallonne en lâchant le guidon. A ma vitesse, si je fais ça, je tombe...alors que j'ai le sens de l'équilibre!

Blou4480
Blou4480 à propos de Thier de Huy
2 s

Plus dur que le mur de Huy mais plus constant. ça monte fort sans répit. La route est assez rectiligne et le revêtement ne rend pas trop. C'est pour moi un des murs de la région les plus compliqués à passer. Même si la fin est moins raide, on a l'impression que la montée ne finit pas. Heureusement, c'est calme. Un cyclosportif moyen adoptera du 36/28 pour garder un certain confort (très relatif).

Blou4480
2 s

le premier palier est difficile, le second est long et la fin présente les plus fort pourcentages. Mais on prend plus de plaisir à monter qu'à descendre! C'est mieux de serrer les dents que de serrer les fesses et les freins.
Même si c'est court et qu'on arrive pas bien haut, il faut être humble si on veut arriver au sommet sans susciter la pitié et l'incompréhension des autochtones... Puis pousser son vélo, c'est mauvais pour les cales des chaussures!

Blou4480
2 s

le coin est tranquille, joli et pentu. Gaffe en arrivant du Hoyoux, il faut tourner à droite à presque 180° et ça monte tout de suite. Un mauvais braquet et c'est l'arrêt assuré. La montée parait plus longue qu'annoncée et il faut gérer la distance. Et puis, évitez de passer le pied en danseuse si la route est humide, vous pédalerez pour rien.

Blou4480
Blou4480 à propos de Thier Riga
2 s

la vue n'apporte rien, la montée n'est pas agréable (à 20% sur une route en clinkers , c'est logique) et le plaisir est très relatif. Mais si c'est pour faire du pourcentage, c'est top. C'est juste une expérience sportive... ou un truc à vérifier si la chaîne est solide. A éviter absolument si il gèle... surtout dans le sens de la descente. D'ailleurs c'est indiqué! J'habite à côté, je la fais une fois ou deux par an et à chaque fois je me dis que c'est un truc de con. Du coup, je vais aller consulter.

Blou4480
Blou4480 à propos de Les Communes
2 s

La montée est désormais interdite aux voitures. Par contre, ça passe toujours à vélo. Ce qui est renseigné sur le site est correct, toutefois la côte se prolonge encore d'une centaine de mètres à 10%. Il faut juste faire attention au carrefour qu'on voit bien sur le plan, même si l'endroit est peu fréquenté. Au sommet de l'ensemble (donc en continuant la montée après le carrefour), prenez à droite sur quelques mètres et admirez la vue sur la vallée de la Meuse et la commune d'Amay.
Point de vue sportif, les pourcentages sont vraiment élevés, même à pied, mais il y a moyen de gérer car le plus dur est dans la première partie. C'est court et heureusement car il s'agit d'un effort en résistance.
Pour les amateurs, il y a moyen de faire pas mal de murs du même genre pas loin. Le mur de Huy n'est qu'à 10km de là, idem pour la rue Cherave, le thier Riga (22%) encore plus près. A l'entrée de Machin on trouve des beaux raidars comme le vieux tiers de Huy ou la montée du Triffoys (route aussi peu connue que facile). Le dénivelé de chaque côte est faible, entre 90 et 160m, mais la répétition use un homme. 1000m de dénivelé à fort % en 50km sont tout à fait possible dans la région.

Franck
3 s

Une de mes montées ardennaises préférées. Peut-être parce qu'elle me fait un peu penser à un col de moyenne montagne de ma région natale grenobloise. Si on l'entame trop fort, cette côte peut sembler interminable. Peu de trafic, route assez large, et dans sa première partie (quand je l'ai faite pour la dernière fois il y a trois ans) en assez mauvais état. La partie qui suit le village du Bois d'Arlogne (à partir du km 4 environ) est empruntée par la Vélomédiane-Claude Criquielion, venant juste après la côte de Beffe voisine.

Franck
3 s

Un des endroits les plus agréables pour faire du vélo à Bruxelles… quand il n'y pas trop de promeneurs à pied avec leurs chiens en laisse, ou pire, sans laisse, à occuper toute la largeur de la chaussée sans se soucier des autres personnes. J'y ai déjà vu des accidents. Les week-ends ensoleillés, il peut y avoir vraiment beaucoup de monde !

Sinon, l'enchaînement des deux montées est très agréable à faire, du moins quand on n'est pas fatigué après une longue sortie. Ne pas se laisser griser par la vitesse qu'on peut prendre dans les descentes, certains virages n'ont que peu ou pas de visibilité et il peut toujours y avoir quelqu'un qui arrive en sens inverse…

Franck
3 s

En fait, je ne vois pas dans la région bruxelloise de montée plus difficile que celle-ci. Seule la rue Dupont à Schaerbeek, près de la gare du Nord, peut lui faire concurrence, et encore.

Des potelets au sommet empêchent tout véhicule à quatre roues de passer mais ne gênent pas les cyclistes. Par contre il faut être prudent quand on y arrive, la circulation sur l'avenue Victor Rousseau peut être intense et il y a souvent des voitures parquées juste derrière les potelets qui gênent la visibilité. En tournant à gauche au sommet (prudence, encore !) via cette avenue Rousseau, on peut prolonger l'ascension jusqu'à la place de l'Altitude 100, un des points culminants de la région, mais la pente devient anodine et il faut assumer le trafic.

Zafonk
3 s

Er zijn inderdaad nieuwe kasseien. Montée faite le 6 mars 21. Mais il y a encore du sable. De ce fait, il faut rester assis et c'est plus compliqué pour faire la montée car ça patine. Mais au moins la route est en bon état :-)

1 photo
alain_blondlet
1 m

Excellent revêtement et peu de trafic ! Montée en pleine nature sur le dessus ! Passages très pentus vers la mi-côte !

Franck
Franck à propos de Speelberg
1 m

Rue très étroite (difficile même pour un vélo et une voiture de s'y croiser !) dont la pente augmente régulièrement jusqu'à atteindre son pic juste au sommet. Attention, ledit sommet est une intersection qu'on ne voit correctement qu'au tout dernier moment. Il faut donc être y très prudent — au cas où un véhicule arrive sur votre gauche…

Rodge
1 m

De nombreux cols jalonnent le Massif de la Margeride. Le col le Portus d'Auzenc se situe au Pays de la bête du Gévaudan.

LucJansen
1 m

Montée 5 juin 2018 en mode cyclotourisme. Super panoramas. Attention au circulation dans le saison de tourisme.
Montée commence au Falaises de Bauchet (voir photo) et termine à Source de Vaumale. J'ai ajouté un segment sur strava (no. 2795754136201842750) avec le trajet.
Recommandée! Absolutement à faire.

3 photos
LucJansen
1 m

Montée 7 juin 2018 dans la pluie en mode cyclotourisme ! Jolie route et le Col de l'Espigoulier est renommée. Souvent dans le parcours de Tour de la Provence (2021). Un col a faire! Sur strava j'ai ajouté segment 2795368588482518888 pour cette montée.

2 photos
LucJansen
1 m

Montée 7 juin 2018 dans la pluie. Ajouté un segment "climbfinder" sur strava (https://www.strava.com/activities/1623132992/segments/2795324521452747088).
Montée etait sur le parcour de Tour de La Provence 2021 (etappe 1)

LucJansen
2 m

Montée le 5 Fevrier 2021. Pas trop de circulation. Route (D6098) en bon etat et super jolie. Beaucoup des cyclists ici !

LucJansen
2 m

Montée 5/2/2021. Agréable montée depuis Fréjus. Avant arrive au Col du testanier on arrive sur le col de l'Auriasque. Hiver/ printemps DN7 est tranquille et en bon condition. Un detour pour montée le Mont Vinaigre est recommande pour les grimpeurs.

2 photos
Bastien_Prax
2 m

Raide sur les trois premiers kilomètres à 8,3% de moyenne sur petite route en bon état et le reste tranquille dans les sapins.

1 photo
LucJansen
2 m

Fait 22 Octobre 2020. Dur, dur cette montée! Souvent dans le parcours de Tour de Alpes Maritimes et du Haut Var et aussi dans le parcours Paris-Nice. Conseil: le plus petit braquet!

LucJansen
2 m

Fait 10 Octobre 2020. Le segment de TdF 2000 etait le D955 depuis La Clappe (Draguinan)(D955/D49) à le sommet du Côte de Canjuers (860 m). Le segment s'apelle "Côte de Canjuers". A ce moment (depuis 2010) le D955 est coupé (glissement de terrain) entre La Clappe (D955/D49) et croissement D955/D54.
Montée recommandée. Route large et de jolies vues. Attention aux vehicules militaires!

LucJansen
LucJansen à propos de Les Marjoris
2 m

Fait le 3 juin 2018. Pas trop dur. Route fréquentée en été. Attention au descente en directiob Lac Cassien : beaucoup de circulation (touristes!)

LucJansen
2 m

Fait le 3 juin 2018. Pas trop chaud donc ca va. Superbe vue sur baie de Cannes et Mandelieu. D92 assez large mais fréquentée en été. Avec les jolies mimosa a recommander fevrier/mars.

Chevalfou
Chevalfou à propos de Mont Ventoux
2 m

Exceptionnel mais kl souffrance
Aucune préparation et vélo pas préparé pour la montage
Déjà au programme de l'année 2021

Thib
Thib + à propos de Congoberg
2 m

Côte super agréable et paysage splendide!

Thib
2 m

Ascension pas trop compliquée emprunté par les coureurs lors du cyclo cross de Diegem.

Thib
Thib + à propos de Hunselberg
2 m

Montée avec du pourcentage et bonne asphalte. peu de circulation.
Un plaisir à grimper, de nombreux coureurs y passent en groupe.

Franck
Franck à propos de Prapoutel
3 m

Montée commune à celle de Pipay jusqu'au km 12 environ (voir les commentaires sur cette dernière montée), mais de trois kilomètres plus courte à peu près. À part cela, la principale différence se trouve à l'arrivée : la station de ski de Prapoutel est beaucoup plus grande et développée (style année 70 donc « usine »…) que celle de Pipay, propose également quelques activités l'été, en VTT notamment, et bien sûr plus de possibilités de restauration et d'hébergement.

Pour rappel, les stations de ski de Pipay, Prapoutel et le Pleynet (sur l'autre versant du massif de Belledonne) constituent la grande station de ski des Sept-Laux, la plus développée du massif de Belledonne.